« Le passage du diable » de Anne Fine – Un livre jeunesse très séduisant

Je suis une grande amatrice de frisson et d’horreur. Je peine malheureusement à trouver des livres qui sauront me couper la respiration de par leur suspense et leur lourde atmosphère.

J’ai découvert « le Passage du Diable » de Anne Fine dans le tag Halloween d’une BookTubeuse, présentant un livre plein de mystère et d’angoisse.

Prêts à frissonner ? 🙂

Le-passage-diableNous rencontrons Daniel Cunningham, un adolescent d’une douzaine d’années qui a vécu toute sa vie enfermé chez lui par une mère surprotectrice qui lui répète sans cesse qu’il est gravement malade. Mais un jour, le village s’est mobilisé pour venir délivrer le jeune Daniel et lui apprendre qu’il est en réalité en pleine forme. Daniel est alors libéré de l’emprise de sa mère et pris en charge par le Dr. Marlow et sa famille, avec qui il va découvrir le monde. Il a conservé au cœur de sa vie une maison de poupées qu’il affectionne particulièrement, réplique parfaite de l’enfance de sa mère. Mais ses poupées commencent à avoir un étrange effet sur lui. Il est finalement envoyé dans la véritable maison pour rencontrer sa famille et vivre auprès des siens. Il est alors témoin d’événements des plus étranges… Que se passe-t-il réellement dans cette maison ? Pourquoi sa mère voulait-elle à ce point le protéger, alors qu’il n’était nullement malade ? Et surtout… de quoi ?

 

Mon avis

Je suis difficile à effrayer, je raffole des ambiances angoissantes, des jumpscares et des films de fantômes. Mais cette couverture et ce titre, ainsi que la quatrième de couverture, avaient tout pour me plaire ! Il est tellement difficile de trouver des livres « surnaturellement » effrayants.

Tout le long du livre, nous sommes tenus en haleine par une ambiance extrêmement pesante, de nombreux mystères inquiétants. Les personnes que notre petit Daniel va rencontrer dans cette maison cachent toute leur lot de secrets et de surprises, et l’un d’entre eux m’a particulièrement glacé le sang. Un livre véritablement captivant que j’ai dévoré en quelques heures.

Mais je m’attendais à un dénouement dans la lignée du reste du récit : glacial. Hélas, Le côté « surnaturel » n’est pas assez exploité à mon goût. Je m’attendais à une fin bien plus spectaculaire et envoûtante, j’aurais souhaité plus de terreur.

Et ce n’est qu’à la fin de ma lecture que j’ai appris qu’il s’agissait d’un livre classé jeunesse.  En effet, outre le fait que le récit soit raconté à la première personne par un jeune adolescent, rien n’indique, ni au niveau des tournures de phrases, ni au niveau de l’intrigue, qu’il s’agit d’un livre jeunesse. C’est alors que j’ai compris pourquoi la fin n’avait pas été faite plus lugubre qu’elle ne l’était déjà.

Ce n’est pas la première fois que ce scénario m’arrive. Et une fois le public visé mis de côté, on comprend bien mieux la tournure du récit, et on ne l’en apprécie que plus. Je conseillerais donc davantage cette œuvre à un jeune.

Et vous, avez-vous tremblé sur les lignes du « Passage du Diable » ? Avez-vous un autre ivre d’horreur à me conseiller ?

Lien SensCritique

Lien Livraddict – Ma note : 15/20

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s