La liseuse électronique : vous hésitez toujours ?

Voici un débat qui se tient de plus en plus depuis plusieurs mois, voire plusieurs années. Qu’est-ce que la liseuse électronique apporte réellement ? Est-ce que ça vaut vraiment la peine ? Est-ce que c’est rentable ?

Cet article ne sera pas exhaustif sur les caractéristiques des liseuses électronique. Il s’agira ici de vous faire part de mon ressenti sur après plusieurs moi d’utilisation d’une Kindle.

Ma première liseuse a été une Kobo Mini achetée il y a 2 ans en promotion. J’étais davantage intriguée de découvrir les avantages et les inconvénients que pouvait apporter ce nouveau format de lecture, que définitivement résolue à passer sur liseuse. A l’époque je ne lisais que des livres fantastiques ou de science-fiction, des livres facilement trouvables gratuits en PDF sur internet. C’était donc pour moi, en tant qu’étudiante, une vraie opportunité pour alléger mes finances.

Hélas, j’ai très rapidement été déçue par les capacités limitées de la Kobo Mini en terme de rapidité : jusqu’à cinq secondes pour passer d’une page à l’autre, cela gâchait littéralement mon plaisir de lecture. Parallèlement, à l’époque, je ne m’étais pas encore intéressée à la taille des catalogues d’epubs en ligne, que ce soit la Fnac ou Amazon.

Et puis il y a peu, j’ai racheté une Kindle 4ème génération neuve à un ami qui n’avait jamais décidé de s’y mettre.

Persuadée de ne pouvoir me passer du plaisir de tenir un livre en format papier entre mes mains, j’étais certaine que je ne m’y ferais jamais, mais j’ai quand même essayé. Cela a été une véritable révélation.

Nous sommes tous attachés à nos vieux livres, attirés par des bibliothèques pleines de livres et de couleurs. Ne le nions pas, nous avons tous rêvé d’avoir un jour une bibliothèque de ce genre.

Aux premières semaines de lecture sur ma Kindle, j’ai totalement oublié ce vieux rêve tant j’ai trouvé ce format pratique, surtout avec une liseuse possédant des boutons et non un écran tactile. Contrairement à ce que la majorité des gens peuvent penser, tourner les pages avec un bouton est bien plus pratique qu’avec un écran tactile : parmi toutes les liseuses de ce type que j’ai pu essayer, l’écran est souvent bien trop sensible, et le moindre effleurement peut vous faire perdre le fil de votre lecture, surtout si vous êtes chargé. L’avantage d’une liseuse à boutons est que même chargé de paquets, vous pouvez toujours lire très facilement d’une main, dégainer votre livre à tout moment dès que vous avez quelques minutes de libres.

Désormais, les liseuses sont toutes très performantes, et à moins de prendre une marque low cost ou bien le modèle le plus réduit, vous ne serez pas déçu par leur rapidité.

 

Plutôt Kindle ou Kobo ?

Passons aux catalogues maintenant. Y-a-t-il assez de livres convertis aujourd’hui au format numérique ? Et qu’en est-il du prix ?

Je vous conseille de prendre une liseuse chez un des deux géants que nous connaissons tous : Kobo, en partenariat avec la Fnac, et Kindle édité par Amazon. 

J’ai la chance de travailler en ce moment à la Fnac sur les epubs Kobo et de posséder une Kindle via laquelle j’achète beaucoup de livres sur Amazon. Je vais donc pouvoir vous donner mon avis sur les deux catalogues.

Ils sont semblables en tout point pour ce qui est des livres les plus vendus, les best-sellers, les livres faisant le plus parler d’eux. Même au niveau des prix, on se trouve dans la même tranche chez les deux fournisseurs.

Mais pour ce qui est des livres un petit peu moins lus, diront-nous, vous aurez plus de chances de trouver votre bonheur sur le catalogue d’Amazon. Je lis une douzaine de livres par mois depuis que j’ai acquis ma liseuse, et parmi les très nombreux ouvrages présents dans ma wishlist, seuls 7 n’existent pas au format électronique. Et ce sont soit des livres très peu connus, soit des livres très vieux. Vous êtes donc à peu près certain de trouver votre bonheur.

 

Si vous êtes amateur de lectures fantasy, vous ferez du bien à votre portefeuille! Les livres de cette nature paraissent très souvent dans de magnifiques éditions vous coûteront parfois jusqu’à 25€ le livre. Plus d’une fois, je me suis décidée d’attendre plusieurs année le format de poche avant de pouvoir lire un livre. Avec la liseuse, c’est terminé. La plupart de ces livres sont à un prix moyen de 13€, les plus chers étant à 15€.

Pour ce qui est des ouvrages plus classiques, comptez en moyenne entre 7€ et 12€ le livre. Il est vrai que cela peut-être un petit peu écœurant de payer son livre de poche 12€, mais personnellement, le côté pratique de mon nouveau mode de lecture me fait vite oublier cet inconvénient.

 

Avec ou sans éclairage intégré ?

Je possède un modèle très basique de liseuse qui ne comporte pas d’éclairage. Je suis rarement dérangée par cela, sauf bien-sûr dans le noir complet. Plusieurs membres de ma famille possèdent en revanche les tous derniers modèles rétroéclairés de Kobo et de Kindle et déclarent en être pleinement satisfaits. L’éclairage offre apparemment un réel confort de lecture dont nous avons du mal à nous passer lorsque nous retournons sur une lecture papier. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, la lumière diffusée n’est absolument pas nocive pour nos yeux, au contraire.

Si vous avez les moyens de vous offrir une liseuse rétroéclairée, je vous conseille donc de vous faire ce plaisir, cela est loin d’être inutile. Mais le prix va hélas du simple au double !

 

Tactile ou non ?

Hélas, de nos jours, il est devenu difficile de trouver un format de liseuse avec boutons. Je vous en ai vanté les mérites plus haut, et tout possesseur de ce genre de liseuse vous dira que cela est bien plus pratique qu’une tactile. Et là est la seule chose qui me rebute à acheter un modèle plus récent de liseuse. Pourquoi faire après-tout, me direz-vous ? Là, c’est mon côté geek qui parle, rien de plus ;).

Si vous souhaitez malgré tout une liseuse tactile, n’importe lequel des deux géants saura vous en proposer sur leurs sites vitrines. Si en revanche vous souhaitez vous en procurer une avec boutons, je vous invite à vous diriger vers leboncoin.fr ou Ebay.

 

Je ne vais pas vous cacher que je commence à avoir la nostalgie des bons gros livres papier, du plaisir de tourner les pages. Mais ce prix est très facile à payer face au côté pratique d’une liseuse électronique. Lire au lit ou dans son bain n’est plus un effort physique, on peut lire couché sur le côté (si tant est qu’on ait un étui adapté), debout dans les transports – d’une main ! – sans se fatiguer, glisser notre liseuse dans la poche de notre manteau pour la reprendre quelques minutes après. Et pour les départs en vacances, vous n’aurez plus à vous soucier d’emmener un ou deux livres. Chargez plusieurs livres sur votre liseuse au cas où : aucun poids supplémentaire, et vous aurez la certitude d’avoir toujours quelque chose à lire.

L’autonomie est également plus que satisfaisante. La mienne date un peu et tient pourtant 3 semaines avec plusieurs heures de lecture quotidiennes à son actif. Et en 45 minutes, elle est chargée. Les nouvelles liseuses sont quant à elles bien plus performantes à ce niveau-là.

Cet article ne semble présenter que deux grands univers de liseuses électroniques : Kobo et Kindle. Il existe d’autres marques de liseuses, comme Sony, mais je ne connais pas leurs caractéristiques, ni le type de catalogues qu’elles proposent, si elles en proposent un.

Satisfaits de ce retour ? Des critiques à ajouter ? Vous possédez une liseuse ? Donnez-moi donc votre avis !

Publicités

3 réflexions sur “La liseuse électronique : vous hésitez toujours ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s