« Maudit Karma » de David Safier – Parfait pour se vider la tête

David Safier est un écrivain allemand auteur de plusieurs livres de comédie tel que « Le fabuleux destin d’une vache qui ne voulait pas finir en steak haché », ou encore « Sors de ce corps, William! ». Les histoires qu’il écrit sont toutes très originales et semblent chacun receler un style d’humour bien propre à l’auteur.

J’ai découvert « Maudit Karma » perdu dans un coin de mon bureau, au travail, probablement un vestige de l’employé qui occupait auparavant ma place. Il ne payait pas de mine, avec sa couverture cornée et ses pages déchirées, mais le résumé m’a tout de suite emballée.

"Maudit Karma" de David SafierNous allons rencontrer Kim Lange, une célèbre animatrice de télévision allemande, à qui le succès et la célébrité sourient sans vergogne. Absorbée par son travail, est en vient à se forger une solide carapace qui l’amènera à mépriser son entourage et à délaisser son mari et sa fille. Lors de sa mort due à la chute d’une station spatiale, elle est réincarnée en fourmi. Une énorme fourmi se faisant appeler Bouddha lui explique alors qu’elle a accumulé un trop mauvais karma au cours de sa vie, et qu’elle devra prouver sa bonté d’âme pour remonter l’échelle de la réincarnation. Désespérée, Kim voit de ses yeux d’insecte impuissant une femme la remplacer au sein de sa famille, qu’elle commence à amèrement regretter. Mais de fourmi à humain, parviendra-t-elle à prouver sa valeur ?

 

Mon avis

L’idée de suivre la vie d’une femme lors d’une multitude de réincarnations animales me plaisait beaucoup. Je voyais d’ores et déjà les situations comiques où Kim essaierait tant bien que mal de s’adapter à ses nouveaux corps.

Tantôt fourmi, à plusieurs reprises, cochon d’Inde, veau, vers de terre, écureuil et finalement chien, on va suivre Kim qui, tentant de récupérer sa famille et son ancienne vie, va se rendre compte de ses erreurs passées et tenter de devenir une personne meilleure, en amassant un bon karma. J’étais certaine de trouver mon lot de situations cocasses, et la perspective d’avoir le récit de l’amélioration de quelqu’un m’enchante toujours. Cela conduit en général à une happy end et même si ce n’est pas le livre le plus intellectuel que vous aurez lu, vous aurez passé un bon moment.

Même si on se fait une vague idée de la fin, on devine assez tard comment Kim va terminer l’histoire. On ne va pas se le cacher, on sait tous qu’elle sera heureuse à la fin du livre, peu importe sous quelle forme. Mais quels sont les actes et les bonnes actions qu’elle va accomplir, ça on ne sait pas.

Je m’attendais à un humour proche de celui de Gilles Legardinier, un comique de situation un peu sarcastique où les personnages ne se prennent pas au sérieux et sont sans cesse confrontés à des péripéties ridicules. Pour le côté comique de situation, on est servis, mais je n’ai pas du tout aimé la façon dont David Safier le traite. On a plus l’impression de lire un livre pour enfants, avec des dialogues assez limités et manquant franchement d’utilité et d’intérêt. J’en veux pour preuve une réplique au début du récit, que Kim, alors sous la forme de fourmi, dit à une araignée sur le point de la manger : « Si tu me manges, je pète dans ta bouche ! ». Cette menace est destinée à faire rire le lecteur de par son côté improbable et de par la surprise qu’elle provoque chez l’araignée, mais personnellement ce n’est pas du tout le genre d’humour qui me fait rire. Je le trouve même assez lourd.

Malgré tout, certains moments m’ont fait sourire, un seul m’a fait vraiment rire. J’ai davantage apprécié ce livre pour sa simplicité et l’innocence de l’histoire que pour l’humour, que je m’attendais pourtant à rencontrer. Déçue de ce côté là, donc.

Un gros point fort de ce livre est la présence de Casanova. Oui oui, vous m’avez bien lue, Giacomo Girolamo Casanova, le fameux séducteur que nous connaissons tous, doit lui aussi remonter l’échelle de la réincarnation, et ce depuis près de trois siècles. Il va accompagner Kim pour tenter, lui aussi, d’accumuler un bon karma et d’atteindre le Nirvana. A certains endroits du livre, des annotations en bas de pages donnent des extraits des « Mémoires de Casanova » où il exprime comme il a vécu telle ou telle scène, différemment de Kim.

Un bon moment donc, mais pas une révélation. Et vous, en quel animal serez-vous réincarné ? Avez-vous un « maudit karma », selon vous ? 😉

Lien SensCritique

Lien Livraddict

Fiche Livraddict de David Safier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s