Bande dessinée – Saga « Elfes », un univers extraordinaire, mais un avis mitigé

Si vous êtes amateur de bandes dessinées et de fantasy, vous avez certainement déjà entendu parlé, ou du moins vu les couvertures de la fameuse saga « Elfes ». Tandis que je cherchais une bande dessinée à offrir pour un anniversaire, une dame m’est passée à côté en discutant avec un vendeur. Elle cherchait une BD pour son fils, et a donc jeté son dévolu sur « Elfes »… et donc sur le dernier premier tome en rayon.

"Elfes" de Nicolas Jarry etGianluca MaconiBref ! J’ai tout de suite été subjuguée par les dessins des couvertures, le style des personnages, et bien sûr par le titre. Je suis une véritable fan des univers « à la Tolkien ». Je fais partie de ces gens qui n’ont pas réussi à accrocher aux livres du Seigneur des Anneaux à cause d’une plume trop lourde et trop descriptive, mais qui connaît pourtant tous les films en version longue par cœur. Attendez la fin de l’article avant de me lancer des pierres…

Ancienne accro à World of Warcraft (*esquive une pierre*) et au monde des elfes, je n’avais qu’une hâte : découvrir ce monde qui me semblait riche, plein de magie, de rebondissements. Bref, un Seigneur des Anneaux en bande dessinée !

Première chose… Ce n’est pas vraiment une saga dans le sens où les tomes ne se suivent pas. Chaque histoire traite une intrigue différente, mettant en scène une race d’elfe différente à chaque fois. On ne retrouve jamais les mêmes personnages, les mêmes problématiques, et après en avoir discuté avec une connaissance qui connaît bien cette série, les tomes ne commencent à se suivre qu’au bout du sixième ou septième volet (n’hésitez pas à me corriger si je me trompe).

Première déception donc… Mais ayant apprécié le premier tome, je me suis dit que cela pouvait rester une série agréable à lire. Mais hélas, les histoires ne m’ont pas fait rêver comme je l’espérais et pour cause : il y a un tantinet trop d’intrigues politiques. Il est vrai qu’on peut difficilement raconter une histoire qui concerne un monde entier sans parler d’alliances, ou de sujets politiques, mais là, c’est un petit peu trop à mon goût. Le tome 2 ne tourne d’ailleurs qu’autour de ça : une Alliance rassemblant plusieurs pays souhaite conquérir un territoire qui possède un détroit emprunté par les navires marchands, et ce pour ne plus avoir à payer de taxes. Evidemment, il y a une intrigue qui se construit autour de cela, des batailles, une guerre, la fille du seigneur qui part chercher l’aide des elfes sylvains. Ce genre d’intrigue peut à coups sûr plaire à un certain type de lecteur, mais moi je m’attendais à être davantage transportée. Eh oui, je resterai toujours une enfant qui préfère voir un tour de magie avec des lapins plutôt qu’un débat politique.

Cependant une chose est sûre : j’ai adoré le dessin. Les styles des elfes, toutes races confondues, sont bluffants, et leur mystère ainsi que leur mysticisme sont bien présents. Et c’est grâce à cela que je ne renie pas complètement cette série. J’y reviendrai probablement plus tard.

"Elfes" de Nicolas Jarry etGianluca Maconi

Une chose intéressante à savoir est que chaque tome est le fruit d’une collaboration différente. Le scénario, les illustrations et la coloration sont à chaque fois effectuées par des auteurs et artistes différents, ce qui encourage assez à découvrir chaque tome, car au final, chacun est unique. Cela n’empêche que je n’y ai pas trouvé mon compte pour l’instant…

Si vous ne connaissiez pas cette série, j’espère néanmoins que les arguments que j’avance ici ne vous auront pas rebuté : faites-vous votre propre avis, c’est ce qui rend le monde de la lecture si riche.

Vous laisserez-vous tenter ? 🙂

Lien SensCritique

Lien Livraddict

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s