« The Mortal Instruments – La Cité des Ténèbres » de Cassandra Clare – Un nouveau coup de coeur

J’en entendais parler sur tous les blogs. Tout le monde conseillait la lecture de la saga « The Mortal Instruments » de Cassandra Clare. De plus, avec la série « Shadowhunters » qui fait un véritable tabac, c’est un petit peu la saga young adult du moment à lire.

"The Mortal Instruments - la Cité des Ténèbres" de Cassandra ClareClary est une adolescente vivant seule avec sa mère à Brooklyn. Un soir en boîte de nuit, elle voit un étrange groupe d’adolescents tuer un jeune homme de sang froid. Des adolescents qu’elle n’est pourtant pas sensée voir, à ce qu’ils semblent affirmer. C’est alors que pour Clary, tout s’enchaîne. Sa mère disparaît, des monstres envahissent son appartement, et Jace, un des mystérieux jeunes hommes rencontré en boîte, lui révèle que comme lui, elle fait partie des Chasseurs d’Ombres, un groupe de guerriers dont la tâche est de lutter contre les Créatures Obscures. Vampires, loups-garous, démons, sirènes, tous les mythes sont vrais. Clary tombe dans une guerre durant depuis toujours, une guerre acharnée opposant forces démoniaques et Chasseurs d’Ombres et où elle semble devoir jouer un rôle décisif.

 

Mon avis

Je comprends l’engouement qui a explosé autour de cette saga. Cassanda Clare a su m’emporter dans son univers, et pas une seule page, une seule ligne ne m’a ennuyée. De l’action, il y en a. Nous suivons la plongée de Clary dans cet univers peuplé de mythes, de monstres, de démons, de vampires et de magiciens.

Etant une fan inconditionnelle de la série « Supernatural » (que je ne saurais assez vous conseiller), j’y ai retrouvé tous les éléments de ce monde obscur peuplé de créatures étranges que j’aime tant. Des monstres, des chasseurs, la lutte du bien et du mal, un univers plein d’action qui n’a pas manqué de m’absorber complètement. Eh oui, il était très dur de laisser mon livre à la sortie du métro, ou le soir au moment de dormir. On a sans cesse envie de savoir la suite, de voir se dévoiler tous les mystères qui tournent autour du passé de Clary, de ce père qu’elle n’a jamais connu, de la disparition de sa mère qui semble cacher bien plus… On veut connaître ses origines.

Bien, parlons maintenant romance. Eh oui, dans tout roman young adult fantastique, on s’attend à de la romance. Mais pour une fois, on y trouve un peu plus d’originalité qu’escompté, grâce au triangle amoureux si particulier qui unit Clary, le beau Jace, et Alec. Mais si Jace et Clary s’aiment… ce n’est pas envers la jeune fille qu’Alec semble éprouver des sentiments si forts, mais bien envers son frère de cœur, Jace. Un nouveau type de relations, de sentiments, cela apporte une vraie fraîcheur.

Bon, et maintenant je m’adresse aux connaisseurs : est-ce qu’on peut parler du dernier chapitre ? De ce fameux dernier chapitre ? Mais non, pas d’inquiétude, je ne vais rien vous spoiler ici.  Que les choses soient claires, je n’ai jamais eu une telle claque provoquée par une révélation depuis ma lecture des trois derniers tomes de Harry Potter (qui nous ont tous provoqué des nuits blanches, on s’entend là-dessus). « The Mortal Instruments » fait partie de ces livres qui me fait m’exprimer à voix haute durant ma lecture. Oui oui, même en public. Des soupirs exaspérés, des cris de surprises, des sourires incontrôlables, c’est ça qui définit un coup de coeur.

Pour ce qui est de la série « Shadowhunters », je ne suis pas sûre de vouloir la regarder. Déjà parce que j’ai très peur de l’adaptation – je déteste lorsqu’un film ou une série n’est pas fidèle au livre – mais aussi car j’aime me faire mon propre portrait des différents personnages. Pour exemple, Dominic Sherwood, l’acteur qui interprète Jace dans la série, n’est pas du tout le genre de jeune homme que j’imaginais pour coller au personnage de Jace, que j’imagine bien plus fin, plus « longiligne », avec des traits plus durs, plus taillés.

Quoi qu’il en soit, cette saga rejoint le rang de mes coups de cœur, qui se comptent nombreux en ce début d’année. Je ne vous conseille qu’une chose : si vous ne vous êtes pas lancés dans l’aventure des Chasseurs d’Ombres, plongez-y et délectez-vous de cet univers.

Publicités

7 réflexions sur “« The Mortal Instruments – La Cité des Ténèbres » de Cassandra Clare – Un nouveau coup de coeur

  1. Tu préfère Jamie Campbell Bower qui jouait le rôle dans le film de 2013 ?

    Pour en revenir à la série, même si je n’ai rien à reprocher à la série The Mortal Instruments (j’ai pas lue Les Origines et je ne pense pas commencer la nouvelle The Dark Artifices) j’ai moins accroché qu’avec the Dresden Files de Jim Butcher ou encore les vieux Anne Rice (le problème d’être un vieux surement).

    En tout cas y a bien pire comme came sur le marché, donc avec cette série vous pouvez pas vous tromper.

    J'aime

  2. Je suis tout à fait d’accord avec toi, Jace, je ne l’imaginais pas non plus comme ça. je le voyais plus fin, et un poil plus hautain aussi. ( dans la série)
    Quand à l’adaptation, c’est à toi de voir. Moi qui ai dévoré les livres, j’aime beaucoup la série ( en général) parce qu’elle me surprend. Elle ne suit pas tout à fait l’intrigue du roman, ce qui fait qu’on ne se dit pas  » de toutes façon, là, il va se passer ça. » C’est assez malin de leur part , mais je suppose que les fans puristes ne doivent pas aimer!
    Par contre. Magnus plus petit qu’Alec, ça me perturbe un peu ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s