Book Haul de février 2016, ma carte bleue fume encore…

Je vous ai présenté mes acquisitions France Loisirs lors de mon inscription. Je vous ai présenté mon craquage total au Salon du Fantastique.

BookHaul dévrier 2016

Eh non, ce n’est pas fini. J’ai craqué mon slip, et ai littéralement explosé mon budget mensuel prévu pour les livres. Aujourd’hui, je vous présente neuf nouveaux livres. J’espère vous inspirer quelques lectures au passage !

« Coeur Cerise » de Cathy Cassidy

"Coeur Cerise" de Cathy Cassidy

Allez, on commence en douceur avec « Coeur Cerise » de Cathy Cassidy. Un classique de la blogosphère, un livre que j’ai découvert grâce à MargaudLiseuse et qui m’a toujours fait envie depuis. J’avais envie de roman doudou dans ma bibliothèque, et le premier tome de cette saga semblait être le candidat parfait !

Cherry, 13 ans, et son père Paddy s’installent en Angleterre chez Charlotte, sa nouvelle compagne qui a quatre filles : Coco, 11 ans ; les jumelles Summer et Skye, 12 ans, et Honey, 14 ans. Cherry est ravie de faire partie d’une famille nombreuse. Mais, à peine arrivée, elle craque bien malgré elle pour Shay, le petit copain de Honey. Voilà qui ne va pas arranger la cohabitation déjà difficile avec Honey, la seule à ne pas accepter l’arrivée de son nouveau beau-père ! Alors que tous participent à la création d’une fabrique artisanale de chocolats, Cherry se retrouve partagée entre l’affection pour ses nouvelles soeurs et le charme irrésistible de Shay…

Pas de quoi passer trois pattes à un canard, typiquement le genre de roman qui se lit en deux jours avec un plaid, un chat  (ou deux…) et une bonne tasse de chocolat chaud.

Je ne l’ai pas encore commencé, je suis plutôt dans ma période fantasy en ce moment !

 

« Manuel érotico-culinaire judéo-japonais et comment élever des loups » de Jack Douglas

"Manuel érotico-culinaire judéo-japonais et comment élever des loups" de Jack DouglasJ’ai découvert ce livre complètement par hasard en flânant à la Fnac. Le titre m’a fait stopper net, et, outre le fait que le loup soit mon animal préféré, la quatrième de couverture m’a tout de suite charmée.

Pater familias comblé, par sa charmante épouse japonaise, Reiko, ses deux fistons en bas âge, Bobby et Timothy, son puma de cent kilos, Pussycat, et bientôt ses magnifiques loups, le comique Jack Douglas s’en va vivre avec sa « petite famille », en ce début des années 1970, dans un chalet isolé au fin fond de la forêt canadienne. Sa mission : réapprendre l’autonomie à ses loups, nés en captivité, afin de leur rendre la liberté.
Tel un Woody Allen propulsé sans filet dans l’univers de Croc-Blanc, Jack voit alors débarquer, attirés par l’appel de la forêt, la bande de poivrots au grand cœur de l’association écologique qu’il a lui-même fondée : un couple d’antiquaires gays, un ivrogne fou du volant, ou encore un docteur zoologue et coureur de jupons… L’expérience collective dégénère vite en aventure rocambolesque et survivaliste – une aventure où il sera question de sexe (et de zoophilie), de cuisine (et de cannibalisme), et bien sûr de l’élevage des loups !

 

« Un goût de cannelle et d’espoir » de Sarah McCoy

"Un goût de cannelle et d'espoir" de Sarah McCoyJ’ai découvert ce livre sur l’étal des « Meilleures Ventes Fnac ». J’étais alors à la recherche de nouveaux genres de lectures, je n’ai pas hésité.

Allemagne 1944. Naïve et innocente, Elsie traverse la guerre à l’abri de la petite boulangerie de ses parents et sous la protection d’un officier nazi, loin d’être indifférent à son charme. Lors de la soirée de Noël du parti, elle échappe de peu à un viol grâce à un petit garçon juif. Seul et sans défense, il demande à la jeune fille de le cacher. Prendra-t-elle le risque ? États-Unis, de nos jours. À quatre-vingts ans, Elsie s’active toujours derrière les fourneaux de sa boulangerie. Elle rencontre Reba, une journaliste venue l’interroger sur les fêtes de Noël du passé…

A tous les coups un roman plein d’humanité, de générosité et d’espoir en ces temps si difficiles qu’étaient ceux de la seconde guerre. J’espère ne pas être déçue.

Si vous souhaitez vous faire un avis plus prononcé, je vous invite à lire la chronique de Alice Pumpkin sur sa lecture.

 

« Alfie, un ami pour la vie » de Rachel Wells

"Alfie, un ami pour la vie" de Rachel WellsJe vous laisse deviner ce qui m’a immédiatement séduite dans ce livre. Je vous préviens c’est subtil… Et cela n’a rien à voir avec la tête toute ronde et toute douce de cet adorable chat sur la couverture… Bon, peut-être un peu, si. Même totalement.

Dans cette rue typique de Londres, les habitants et voisins se disaient à peine bonjour et vivaient chacun de leur côté. Jusqu’à l’arrivée d’Alfie, un chat errant parti de chez lui quand sa maîtresse est décédée. Et du jour au lendemain, cet adorable petit félin a changé la vie de tout le quartier.
Alors, quand une nouvelle famille s’installe dans la rue, Alfie sait qu’il va avoir du travail. Pourquoi ces gens ont-ils emménagé en pleine nuit ? Ne sont-ils pas un peu trop discrets ? Et pourquoi ont-ils toujours l’air si triste ?
Intrigué, Alfie mène l’enquête, avec l’aide des autres chats du quartier. Et cette famille, plus qu’aucune autre, a besoin de l’aide d’Alfie. Parviendra-t-il à éclairer d’un jour plus souriant leurs moments les plus sombres ? Ou bien est-il déjà trop tard ?

Depuis mon achat, j’ai appris qu’il existait un tome précurseur à celui-ci, où le personnage d’Alfie était introduit. Je pense donc lire celui-là en premier. Présent dans le prochain book haul ?

 

« L’amie prodigieuse » de Elena Ferrante

"L'amie prodigieuse" de Elena Ferrante

J’ai pris ce roman par pure curiosité, je ne sais absolument pas à quoi m’attendre !

Naples, fin des années cinquante. Deux amies, Elena et Lila, vivent dans un quartier défavorisé de la ville, leurs familles sont pauvres et, bien qu’elles soient douées pour les études, ce n’est pas la voie qui leur est promise. Lila, la surdouée, abandonne rapidement l’école pour travailler avec son père et son frère dans leur échoppe de cordonnier. En revanche, Elena est soutenue par son institutrice, qui pousse ses parents à l’envoyer au collège puis, plus tard, au lycée, comme les enfants des Carracci et des Sarratore, des familles plus aisées qui peuvent se le permettre.
Durant cette période, les deux jeunes filles se transforment physiquement et psychologiquement, s’entraident ou s’en prennent l’une à l’autre. Leurs chemins parfois se croisent et d’autres fois s’écartent, avec pour toile de fond une Naples sombre mais en ébullition, violente et dure. Des chemins qui les conduiront, après le passage par l’adolescence, à l’aube de l’âge adulte, non sans ruptures ni souffrances.
Formidable voyage dans Naples et dans l’Italie du boom économique, L’amie prodigieuse trace le portrait de deux héroïnes inoubliables, qu’Elena Ferrante traque avec passion et tendresse jusqu’au plus profond de leur âme.

 

« L’étranger » de Albert Camus

"L'étranger" de Albert Camus

Eh non, je n’ai jamais lu « L’étranger » de Albert Camus. Ça craint, non ?

« Quand la sonnerie a encore retenti, que la porte du box s’est ouverte, c’est le silence de la salle qui est monté vers moi, le silence, et cette singulière sensation que j’ai eue lorsque j’ai constaté que le jeune journaliste avait détourné les yeux. Je n’ai pas regardé du côté de Marie. Je n’en ai pas eu le temps parce que le président m’a dit dans une forme bizarre que j’aurais la tête tranchée sur une place publique au nom du peuple français… »

Je n’ai aucune idée de quoi cela parle. Ce sera la surprise totale, et pour le coup, je ne me suis fiée, lors de mon achat, qu’aux avis de ma famille et des abonnés SensCritique.

 

« Jane Eyre » de Charlotte Brontë

"Jane Eyre" de Charlotte BrontëOn reste dans le classique ! Eh oui, à ce moment, j’avais de l’argent (notez bien ici l’utilisation de l’imparfait…), et j’ai donc profité de l’offre Folio : « Deux Folio achetés, un Folio offert ».

Jane Eyre est pauvre, orpheline, pas très jolie. Pourtant, grâce à sa seule force de caractère, et sans faillir à ses principes, elle parviendra à faire sa place dans la société rigide de l’Angleterre victorienne et à trouver l’amour… Une héroïne qui surmonte les épreuves sans perdre foi en son avenir, une intrigue où se succèdent mystères et coups de théâtre, une passion amoureuse qui défie tous les obstacles : le plaisir de lire Jane Eyre est toujours aussi vif. Comme elle, on veut croire que rien n’est écrit d’avance et que la vie réserve des bonheurs imprévus.

Un peu honte de voir le retard que j’ai dans mes classiques. Et vous, êtes-vous un classiquovore

Pour la petite anecdote, j’ai étudié un passage de ce livre alors que j’étais encore au collège. Ça date. Et c’est depuis lors (plus de 10 ans, tout de même) que je souhaite lire ce roman. Ce texte m’avait fait une énorme impression.

 

« Chroniques du Monde Émergé, tome 3 – Le Talisman du pouvoir » de Licia Troisi

"Chroniques du Monde Émergé, tome 3 - Le Talisman du pouvoir" de Licia TroisiJe vais enfin terminer la saga des « Chroniques du Monde Emergé » de Licia Troisi. Il me tarde retrouver Nihal et ses compagnons dans leur lutte contre le Tyran.

Grâce à son armée de fantômes, le Tyran est près de remporter la guerre contre les Terres libres. Seule Nihal peut encore l’arrêter.
Si elle parvient à réunir les huit pierres d’un mystérieux talisman, dispersées dans les huit Terres du Monde Émergé, Nihal pourra une journée durant invoquer les Esprits de la nature et contrer la magie du Tyran.
Escortée par Sennar, la demi-elfe se lance dans cette mission au terme de laquelle elle découvrira enfin le sens caché de son destin.

 

« Fablehaven, tome 1 – Le Sanctuaire Secret » de Brandon Mull

"Fablehaven, tome 1 - Le Sanctuaire Secret" de Brandon Mull

J’adore la couverture. Typiquement le genre de livre qui me fait m’évader. Si je ne dis pas de bêtises, cela fait longtemps que je l’avais repéré dans les rayons, mais je ne m’y étais jamais réellement intéressée.

Depuis des siècles, les créatures fantastiques les plus extraordinaires se cachent dans un refuge secret, à l’abri du monde moderne. Ce sanctuaire s’appelle Fablehaven. Kendra et Seth ignorent tout de ce lieu magique, dont leur grand-père est pourtant le gardien. Un jour, ils découvrent l’incroyable vérité : la forêt qui les entoure est peuplée d’êtres fabuleux – fées, géants, sorcières, monstres, ogres, satyres, naïades…
Aujourd’hui, l’avenir de Fablehaven est menacé par l’avènement de puissances maléfiques. Ainsi commence le combat des deux enfants contre le mal, pour protéger Fablehaven de la destruction, sauver leur famille… et rester en vie.

 

Ouf ! Et voilà ! Il y a de tout ! Du classique, du jeunesse (Pocket Jeunesse mon amour…), et des livres qui sortent un peu plus de l’ordinaire.

Alors, combien de livres acquis en ce mois de février ? Roulement de tambours… 23… J’ai acheté 23 livres ce mois-ci. Ma tirelire manifeste actuellement avec véhémence, elle a faim ! Mais on se comprend non ? On ne résiste pas, et acheter ces petites merveilles nous comble.
J’espère vraiment vous avoir inspiré de nouvelles lectures, n’hésitez pas à me dire si vous avez déjà lu certains de ces ouvrages ou si vous les possédez dans votre PAL !

Et sinon… Bonnes acquisitions livresques pour ce mois-ci, surtout avec le Salon du Livre ! 🙂

 

Publicités

4 réflexions sur “Book Haul de février 2016, ma carte bleue fume encore…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s