« La Prophétie des Eléments T1 – Gardiens » de James Tollum – Je sens que je vais adorer cette trilogie !

Aujourd’hui je suis ravie de vous faire la chronique d’un livre de fantasy que j’ai découvert au Salon du Fantastique. J’ai même pu rencontrer l’auteur ! Aujourd’hui je vous fais découvrir « La Propéhtie des Eléments T1 – Gardiens » de James Tollum.

Si vous me suivez régulièrement sur mon blog, vous avez certainement déjà vu ce titre passer dans plusieurs articles.

"La Prophétie des Eléments - Gardiens" de James TollumEthan est un adolescent de 16 ans qui mène une vie paisible à Ythéria, petit village des Terres d’Antyras où la magie est proscrite est où la population est dominée par un groupe de femmes vivant au sein du Grand Temple : les Mères. Il vit avec ses parents et son amie Mira, magnifique rousse de 18 ans avec  qui il partage l’enseignement de la Parole d’Antal, créateur du monde.

Mais un beau jour, un terrible Sorcier à la solde du démon Apophian attaque Ythéria, décidé à raser le village et à tuer tous ses adolescents. Mira se voit alors révéler son funeste destin par le Magicien Malak : elle doit se rendre sur les Terres d’Avalyn, terres d’enchantements et de magie pour réaliser la Prophétie des Eléments, et sauver le monde du joug de l’abomination Apophian.

 

Mon avis

J’ai absolument adoré cette histoire. Tel quel, il est vrai que cet univers ressemble à n’importe quel univers de fantasy, si riche soit-il. Mais croyez-moi, cette saga a quelque chose de différent.

James Tollum a une imagination très plaisante à découvrir, on suit le parcours de Ethan et Mira avec une curiosité grandissante. Et autre chose… ce livre est terrifiant, à sa façon. La raison ? Le Sorcier Arkan, fidèle serviteur d’Apophian, démon voulant instaurer son terrible joug. Comment dire… Arkan est l’incarnation du mal, du sadisme, de la cruauté et de l’acharnement. Un chapitre sur deux, environ, lui est consacré. Et croyez-moi que dès que vous en lisez les premières lignes, vous savez qu’il va y avoir du sang, de la souffrance et du suspens. Rien ne l’arrête. On a l’impression qu’il n’y a pas plus noir que son âme, et pourtant, il paraîtrait que sa méchanceté n’est rien comparée à celle du fameux Apophian. Hâte de découvrir davantage le personnage du démon dans les prochains tomes.

Et d’ailleurs, les personnages, parlons-en. James Tollum a visiblement beaucoup travaillé les caractères de ses protagonistes, et même les personnages secondaires n’ont pas une place négligeable dans le récit. Et curieusement, j’ai trouvé que c’était la personne d’Ethan, un des héros principaux, qui avait été le moins travaillé. Mais ce défaut est largement compensé avec les caractères de Mira, Irina, Prisca, Rambi et… Malak.

Malak est un Magicien, mentor et maître d’armes de Mira et Ethan, qui a le pouvoir de manipuler le feu. Il n’est pas un magicien particulièrement puissant, mais il a un charisme et une assurance folle qui lui ajoutent un côté rassurant.

L’épopée est digne de celle du Seigneur des Anneaux, avec des contrées et des paysages différents, des péripéties, des rencontres, des combats. Et est-ce que je peux parler du cliffanger de fin ? Mais non ! Je ne vais pas vous spoiler, pas d’inquiétude. 🙂

Bon, passons maintenant au côté négatif. Et oui je parle au singulier, car il n’y en a qu’un, mais il est de taille : la plume de James Tollum. Pas de surplus de description, pas de rythme ennuyeux, trop long, mais une lourdeur d’écriture vraiment dérangeante par moments, peut-être due au fait qu’il s’agit ici du premier livre de l’auteur. Les dialogues manquent de naturel, même pour un roman de fantasy, et James Tollum a la fâcheuse tendance de donner des noms de remplacement trop lourds à ses personnages, comme « la jeune rousse » pour désigner Mira, ce qui alourdit beaucoup la lecture et donne à sa plume une certaine maladresse.

Il va m’être difficile de vous retranscrire ici ce défaut par des citations, car il s’agit plus d’un sentiment d’ensemble, il me faudrait vous écrire des paragraphes entiers, et le spoil serait évident !

Malgré ce défaut qui, moi, m’a pas mal dérangée, il faut le dire, j’ai absolument adoré ma lecture ! Les deux autres tomes sont déjà sortis, donc pas besoin d’attendre des mois pour savoir la suite. 🙂

Prévoyez une période un peu plus longue que pour une autre lecture pour pleinement savourer ce roman. Publié aux Editions du Net, le livre pèse son poids. Il est assez grand, compte 484 pages avec une police assez petite ce qui, selon moi, correspond à environ 700-800 pages écrites dans une police de taille normale. Mais malgré cela, je ne me suis pas ennuyée un seul instant.

C’est une lecture de fantasy que je vous conseille vivement, et rien ne dit que vous serez aussi dérangés que moi par la plume de James Tollum, qu’il manie tout de même avec beaucoup de finesse pour ce qui est de la description des batailles, des paysages, des actions, et pour l’avancée de l’épopée.

Lien Livraddict – Ma note : 17/20

Lien Babelio – Ma note : 4/5

Publicités

9 réflexions sur “« La Prophétie des Eléments T1 – Gardiens » de James Tollum – Je sens que je vais adorer cette trilogie !

  1. Merci Plume de soie pour cet analyse qui touche et j’espère que les quelques lourdeurs qui t’ont dérangées dans le tome 1 (qui est effectivement mon premier roman) ne n’empêcheront pas de lire la suite (bien plus fluide selon les critiques). Bonne lecture.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci à vous, James, d’avoir pris le temps de visiter mon blog et de lire ma critique. Et j’espère qu’en aucun cas les différents reproches que j’aurais pu faire à ce premier tome ne vous ont blessé.
      J’ai réellement hâte de découvrir la suite de la Prophétie des Eléments, et si elle est plus fluide, je n’en suis que plus pressée ! 🙂

      J'aime

  2. J’aime bien la couv’. Après, un style lourd ça a tendance à me rebuter sévère donc je pense que je me pencherai pas trop près sur ce livre. Et puis j’aime pas quand c’est trop manichéen avec les méchants qui sont trop méchants et les gentils qui sont trop gentils. J’aime bien les nuances. Mais tu vends un peu du rêve en le comparant au Seigneur des Anneaux hihi !

    Kin

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s