« Arthamios » de Luc Van Lerberghe – Vous voulez de l’imaginaire ?

J’ai découvert ce livre au Salon du Fantastique. Par la même occasion, j’ai connu les éditions du Héron d’Argent, qui propose des livres absolument géniaux et dont je suis devenue partenaire.

"Arthamios" de Luc Van LerberghePlongez dans les Terres Connues, un monde où la magie est partout. Les courants magiques régissent le monde et les mages sont connectés les uns aux autres. Mais un beau jour, tout cela va changer.

Un garçon du nom d’Arthamios se réveille blessé dans une forêt. Amnésique, il ne sait pas où il est, qui il est ni d’où il vient. Mais rapidement, les plus puissants mages vont se mettre à sa poursuite car Salarios, porteur du sceptre de pouvoir et mage despote, sent qu’Arthamios n’est pas un garçon ordinaire. Il représente une menace pour son projet de conquête du monde. Et pour cause, le jeune garçon semble posséder des pouvoirs surpuissants, voire inquiétants.

Plongez avec Arthamios dans un monde peuplé de créatures toutes plus diverses et fascinantes les unes que les autres. Mentrools, Fiaunes, Elfiens ou Fourins, qui va le croire ? Qui va l’aider ? Parviendra-t-il à convaincre les mages qu’il n’est pas une menace ? Arrivera-t-il à contrôler sa puissance et à vaincre Salarios, cet étrange et cruel mage qui est apparu mystérieusement de nulle part plusieurs années auparavant en prétendant que le sceptre de pouvoir lui revenait de droit ?

 

Mon avis

Si vous voulez de l’imaginaire, vous allez être servi. A la hauteur de la couverture ! Vous plongerez dans un monde dont la richesse est comparable à celle de la Terre du Milieu. Des plaines, des forêts, des sortilèges mystérieux, des peuples tous plus différents les uns que les autres, il est certains que Luc Van Lerberghe a su créer son univers.

Ici, on est confronté à un anti-héros, un personnage mystérieux dont on ne connaît rien, et qui ne se connaît pas lui même. Arthamios se réveille amnésique et blessé dans une forêt, et fait alors la connaissance de Rahauric, un des derniers géants des Terres Connues. Amis, Rahauric décide alors de l’aider à découvrir qui il est en l’emmenant chez Aqualis, un puissant mage exilé, qui saura lire son aura. Mais les courants magiques en sont perturbés, les mages le sentent. Cet Arthamios n’est pas normal. Tous décident alors d’essayer de le capturer, Salarios, mage despote régnant sur les humains ou Rachel, mère des magies et la plus puissante magicienne des Terres Connues, qui vit recluse dans son domaine.

Arthamios se cherche. Il va s’entourer d’alliés, de nombreux amis, et va vite découvrir que les courants magiques, il ne navigue pas dessus comme n’importe qui… Mais il les contrôle, ce qui le rend potentiellement très dangereux.

512 pages en grand format, c’est pas mal. Et pour autant, je ne me suis pas ennuyée un seul instant. Vous pourrez croire qu’il s’agit d’un livre fantastique comme un autre, avec un univers complet et complexe certes, mais sans grande distinction par rapport à une autre oeuvre du même genre. Mais Luc Van Lerberghe a fait un choix très audacieux pour la fin de son premier tome et la direction que prend la destinée d’Arthamios.

C’est curieux car ce premier tome pourrait se suffire à lui même, et nous pourrions arrêter notre lecture de la saga une fois celui-ci terminé. Ce qui peut paraître dommage. Et il y a pourtant une révélation qui nous fait voir le destin d’Arthamios d’un œil complètement différent et inhabituel. On pourrait s’imaginer qu’Arthamios deviendrait un mage puissant, maître de ses pouvoirs et de la magie sur les Terres Connues, une sorte d’Elu. Que son combat contre Salarios serait le principal objet de son aventure. Mais non. Personnellement, ça m’a pas mal déstabilisée, et j’ai peur de ce que peuvent donner les tomes suivants. C’est pour cela que j’hésite à poursuivre ma lecture de la saga.

Bon, c’est peut-être un petit spoil, mais ce n’est pas grand chose en comparaison de ce que ce livre a à offrir. Ce que je n’ai pas aimé, d’autres peuvent adorer. Cette saga a un réel potentiel. Je veux avant tout vous donner envie de le lire ! Lancez-vous !

Ma note Livraddict : 16/20

Ma note Babelio : 4/5

Publicités

Une réflexion sur “« Arthamios » de Luc Van Lerberghe – Vous voulez de l’imaginaire ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s