« Le Couloir des Âmes » de Julie Jkr – L’horreur est présente, mais…

Sitôt « Poison » terminé, je me suis mise à explorer un petit peu les livres oubliés de ma PAL numérique. Je devais bien rentabiliser ma liseuse durant cette semaine de vacances. Je me suis rendue dans ma liste « Horreur » et y ai vu « Le Couloir des Âmes » de Julie Jkr que je m’étais promis de lire en 2016. Il était relativement court, parfait pour une lecture parallèle à mon Cold Winter Challenge.

Expérience bonne ou décevante, je ne sais pas encore, on va décortiquer cela tout de suite.

"Le couloir des âmes" de Julie JkrClaire Porter a 18 ans et vit avec sa grand-mère, Millie, à Staten Falls, la petite ville du Montana qui l’a vue naître et qu’elle n’a jamais quittéee. Elle ne connait pas son père, et sa mère a mystérieusement disparu depuis huit ans. Claire partage donc son existence entre Millie et Lucas, son seul ami, qu’elle garde égoïstement pour elle et qu’elle ne veut présenter à personne. Aucune ombre ne vient assombrir ce tableau, jusqu’au soir où Millie décède de manière brutale. Peu après, on remet à Claire une lettre grâce à laquelle elle apprend que sa mère entretenait une correspondance avec un homme qui ne signait ses courriers que par les initiales LM et qui réside en France. Claire décide aussitôt de partir sur les traces de cet inconnu. Lucas lui promet de la rejoindre dès que possible. Commence alors pour la jeune fille un long périple dans le monde de la magie noire, semé d’embûches et de dangers, au cours duquel elle découvrira enfin la vérité sur sa naissance, sur ses parents, sur son passé. Autant de secrets qu’elle n’aurait sans doute préféré ne jamais déterrer. Dans cette histoire où le suspense et la terreur vont en un crescendo insidieux, Julie JKR rappelle au lecteur à quel point la curiosité est un vilain défaut.

 

Mon avis

Si vous me suivez depuis un certain temps déjà, vous devez savoir que je suis un accro à l’horreur, au mystère, aux mythes, à tout ce qui est fantômes, phénomènes étranges ou surnaturels (les frères Winchester sont désormais mes dieux…). C’est ce qui met un peu de piment dans mon imagination et me donne les frissons que j’aime devant un film ou plongée dans un livre. Et un jour, sur Twitter, je suis tombée sur cette image, postée par Julie Jkr en personne :

"Le couloir des âmes" de Julie Jkr

Elle m’a glacé les sangs, ni une ni deux, j’ai ajouté « Le Couloir des Âmes » à ma PAL. Enfin un livre qui allait m’offrir mon lot de terreur. Je suis peut-être difficile en la matière, mais mis à part « Ca » de Stephen King, je ne suis jamais tombée sur une oeuvre qui me fasse réellement peur.

Ma lecture commençait plutôt bien. La mort mystérieuse de Millie, la dévastation de Claire, une affaire de famille mystérieuse… Tous les ingrédients étaient là pour me combler, si l’on met de côté mon aversion totale pour Claire. C’est comme ça, parfois, avec certains personnages, ça ne passe pas ! Immature, distraite, ingrate par moments. Mais la clé la plus importante de l’histoire était cette mystérieuse affaire de famille sur laquelle elle enquêtait, aussi ne me suis-je pas arrêtée à ce détail.

Et pour ce qui est de cette fameuse enquête, j’y ai trouvé mon bonheur, ou presque. Certes, j’aurais préféré un petit peu plus de suspens, de complexité, j’aurais préféré que l’auteure me mène vraiment par le bout du nez, que je ne vois pas du tout où elle allait me mener, que je tâtonne.

Par contre, pour ce qui est de l’ambiance, tout est là. Si vous craignez les esprits, les voix, le dégoulinant, vous serez figé de terreur en lisant « Le Couloir des Âmes ».

Mis à part donc ce côté un peu « téléphoné » de l’enquête, qui manquait de profondeur, j’étais parfaitement à l’aise dans ma lecture. La plume est simple, fluide. Tous les détails se coordonnent, il n’y a pas d’incohérences.

Mais passé un certain point de l’histoire, tout dégénère. J’avais l’impression de ne pas lire le même livre, qu’un début d’une oeuvre et la fin d’une autre avaient été raccordés par erreur.

L’intrigue s’emballe, tout va trop vite, et le suspens, même léger, dans lequel Julie Jkr m’avait plongée, s’est volatilisé. On ne comprend pas ce qu’il se passe, et la révélation n’a pas été à la hauteur de mes attentes, même pour un premier tome (car oui, il y a une suite).

Les explications du pourquoi du comment m’ont déçue, m’ont semblé bâclées, comme si Julie Jkr avait voulu terminer son livre précipitamment, et j’ai trouvé que l’intrigue, sur sa fin, manquait de profondeur. Du moins, je m’attendais à plus. Le frisson était là, mais il manquait un contexte pour lui donner réellement un pouvoir tétanisant. Et malgré la complexité qui, personnellement, me manquait, ma lecture avait vraiment bien démarré ! L’ennui n’existe pas !

L’esprit et l’imagination de l’auteure ont énormément de potentiel, et si ce premier tome a été un peu vite terminé, je garde à l’œil la sortie de ses prochains écrits.

Je pense que c’est mon amour de l’horreur qui m’a fait avoir de grandes espérances pour « Le Couloir des Âmes ». Encore une fois, il est possible que je dois difficile à faire peur, tant je suis une habituée du genre depuis le début de mon adolescence. Je ne souhaite pas descendre ce premier livre de Julie Jkr qui, selon moi, a énormément de potentiel en tant qu’auteure du genre, mais dont surtout je ne faisais peut-être pas partie des lecteurs visés.

Pour toutes ces raisons, je me laisserai un jour tenter par le tome 2, en espérant réellement y trouver plus de complexité, plus encore de glauque et de sanglant, et surtout plus de mystères.

Et vous, seriez-vous prêt à entrer dans… le Couloir des Âmes ?


Livraddict : 14/20

Babelio : 3/5

Publicités

4 réflexions sur “« Le Couloir des Âmes » de Julie Jkr – L’horreur est présente, mais…

  1. J’ai lu ce roman l’année dernière, à la même période il me semble, et j’avais pas mal aimé même si comme toi je trouvais qu’il manquait quelques trucs ! Ce roman est assez effrayant, mais quand on a l’habitude des films d’horreur on est moins touché héhé. J’ai de plus en plus de mal à trouver un film / roman à la hauteur de ce côté-là, je place la barre trop haute 😦

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s