[Discussion] Slow-blogging et slow-reading – Faut-il s’en complexer ?

Mon dernier article « Discussion » vous avait énormément plu ! Je vous y exposais mon avis sur la place de la romance dans les romans, tous genres confondus en dehors bien sûr de celui de la Romance elle-même.

Je me doute que le thème d’aujourd’hui ne vous captivera pas autant, mais je tenais à partager avec vous ma position sur mon nouveau rythme de publication. Comme certaines de mes amies blogueuses, je suis devenue adepte du slow-blogging, mais aussi en quelques sortes du slow-reading.

Avant d’aller plus avant dans le coeur du sujet, je tiens à préciser qu’à chaque fois que je ferais mention de « qualité » de chronique ou d’écriture, je parle bien sûr d’un point de vue subjectif, que ce soir le vôtre ou le mien ! Nous ne sommes pas ici pour juger, mais pour discuter de nos habitudes de bloggings, à chacun ses critères de qualité et de pertinence !

Quezaco ?

Tout est dans le titre ! Le slow-blogging vient avant tout du fait de ne s’imposer aucun rythme. De publier seulement quand on le sent. La rigueur n’est plus votre priorité. Le plaisir et la pertinence avant tout !

Bien sûr, certains publient à un rythme effréné, mais sans se forcer. Leurs liste d’articles à écrire ne désemplit pas, la motivation est toujours présente, et leurs livres lus défilent !

Pour ma part, cela fait plus d’un an que j’ai créé Plume de Soie et ce n’est que récemment (quelques semaines tout au plus) que j’ai réussi à enterrer définitivement ce complexe de ne pas publier autant et surtout de ne pas lire autant que mes amis blogueurs. Quand je vois que certains ont lu plus de cinq livres en une semaine… je ne sais pas trop où me mettre.

A la création du blog, je tenais absolument à chroniquer chaque livre lu, quand bien même ma lecture ne m’avait pas transcendée. Je considérais un peu cela comme nous considérions nos devoirs scolaire, avec le plaisir en plus. Je privilégiais la quantité à la qualité, quitte à publier des chroniques complètement fades et vides de tout intérêt. Il faudrait d’ailleurs que je fasse un petit ménage pour en réécrire certaines, voire en supprimer.

Et ce qui m’a finalement poussée à lâcher prise, ce sont les booktubeuses mais aussi Alice, du blog Pumpkinbean qui est elle aussi, à moins qu’elle ait changé de rythme, adepte du slow-blogging et qui le vit très bien.

Pour les booktubeuses… C’est surtout Lemon June et Margaud Liseuse qui m’ont fait réfléchir. Si Margaud publie assez régulièrement sur son blog, ses vidéos sont un peu plus rares mais n’en sont pas moins précieuses ! Certes, le format vidéo n’est pas le même et nécessite davantage de travail que le format écrit, du moins la plupart du temps.

Quant à Lemon June, elle ne possède pas de blog, ne se prend pas la tête, et ne nous fait une vidéo que lorsque quelque chose lui tient réellement à cœur ! Zola, Jane Eyre, Stephen King… Pas de vidéo pour dire « j’ai bien aimé, je vous le conseille », mais, selon ses propres critères et habitudes de lecture, elle semble préférer raréfier son contenu pour s’adonner à une étude particulièrement pointue de ses lectures, pour notre plus grand bonheur. Et pour elle, pas de rendez-vous régulier (attention je ne critique aucunement les personnes traitant ce type de sujet, l’ayant déjà fait sur mon propre blog), pas « d’épisode filler« . La qualité prévaut sur la quantité. Et en cela, elle m’a beaucoup aidée à ne plus me prendre la tête sur mon propre rythme de publication. Encore une fois, je ne critique absolument pas les blogueurs et booktubeurs ayant décidé de parler extrêmement fréquemment de leurs lectures sur leur blog/chaîne ! Cela n’influe en rien la qualité de façon systématique, tout dépend du temps et de la vie de chacun !

J’ai décidé de n’écrire un article que lorsque j’ai quelque chose de pertinent (selon moi, bien-sûr) à vous partager, quelque chose que je ressens le besoin de vous dire et de vous faire connaître. Un livre que je pense méritant d’être davantage lu, un coup de coeur, un tag original, un sujet de discussion qui pourrait éveiller la curiosité de tous…

Et avec ce nouveau rythme plus « qualitatif » (toujours selon mes critères ! ^^ ) m’a totalement fait accepter mon rythme de lecture plutôt lent.

Je ne trouve plus d’intérêt, dans mon cas, au rendez-vous « C’est lundi, que lisez-vous ? », je l’ai donc laissé de côté. Je ne chronique jamais les tomes n+1 de mes sagas, car je ne vois pas ce que je pourrais dire de pertinent sans spoiler mes lecteurs, et pourtant j’adorerais partager avec ceux qui l’ont lu, mais une chronique ne me semble jamais nécessaire, du moins avec ma façon de bloguer.

 

Le slow-reading ?

Contrairement à beaucoup de lecteurs assidus que je vois passer sur les réseaux sociaux, je ne parviens pas à lire des heures et des heures durant ! Lire tout un après-midi, pour moi, c’est impossible. Au bout de deux ou trois heures, mon esprit divague. Voire même, j’ai un coup de fatigue.

Et lorsque je rentre le soir ? Et bien non, une fois en pyjama, je ne me précipite pas dans mon canapé douillet ou dans mon beau fauteuil de lecture pour lire jusqu’à l’heure d’aller me coucher. Une très grosse partie de mon temps de lecture se déroule dans les transports en commun, 2h par jour (peut-être un des seuls avantages à vivre à la capitale). Eh oui, j’ai d’autres hobbies que j’adore, notamment les jeux vidéos. Et oui, informaticienne, tout ça… Ah, j’ai aussi mes sorties entre amis, qui m’occupent pas mal de soirs !

Lors de la création de mon blog, je m’imposais une lecture par semaine. En parallèle de mon travail et de mon couple. J’y arrivais, mais je ne faisais pas grand chose d’autre. Je suis rapidement passée à un livre lu tout les dix jours (à condition de ne pas lire un pavé de 800 pages) et je me sentais mal. Je n’avais pas l’impression de dédier assez de temps à la lecture. Quelle bêtise…

L’important est d’aimer la lecture, peu importe votre rythme ! Oui, je sais, tout le monde l’a déjà dit, cette phrase bateau. Mais on ne le dit jamais assez.

 

Slow-blogging et notoriété ?

Que l’on soit clairs et honnêtes, tous les bloggeurs n’ont pas commencé leurs chroniques avec un désintérêt total pour le nombre de commentaires qu’ils auraient sur leurs articles, le nombre de likes, etc. Et c’est normal ! Vous avez beau faire cela par passion, avec en priorité la volonté de partager et de donner l’envie de lire, vous espérez que les gens vont vous lire et que vos écrits seront remarqués sur la toile.

Si adopter le slow-blogging dès le départ risque de ralentir un peu l’arrivée d’une petite notoriété, cela n’est absolument pas un obstacle ! Quand vous trouverez votre patte, ce petit quelque chose qui fera sortir du lot, votre blog décollera tout seul ! Peu importe notre hobby, quand on se lance dans le partage internet,

Si vous venez de démarrer votre blog, et que, vous voulez acquérir un peu de notoriété (ce n’est pas un mal de démarrer un blog dans ce but, bien-sûr !), personnellement, je vous conseillerais de vous approprier un rythme régulier, sans bien sûr bâcler votre contenu ! C’est ce que j’ai fait. Même si je n’attendais absolument pas à ce que le blog décolle, surtout de cette manière ! Je suis très heureuse d’en être là où j’en suis aujourd’hui ! Le fait de voir que mes articles ne passent plus inaperçus, ainsi que mes publications sur Facebook ou Twitter est extrêmement gratifiant.

En bref, ça ne suffit pas de vous dire ou de se faire entendre dire « Blogue à ton image, et ne t’impose pas de rythme ». Ça se passe avant tout dans notre tête ! Si nous n’en sommes pas convaincus, ça ne peut pas marcher, et on aura beau nous balancer ce genre de conseils, ça ne suffira pas toujours. Il suffit de se rationaliser, de se trouver des exemples rassurants qui nous feront vivre tout cela à la cool. Pour moi, ça a été Lemon June, et pour vous ?

Pour terminer cette petite discussion, je vous laisser avec la vidéo de Nine et Bulledop sur la légitimité des Booktubeurs, qui rejoint un petit peu, je trouve, cette histoire de notoriété conditionnée (ou pas !) par le slow-blogging et slow-reading.

Vivez la lecture, ne vous l’imposez pas ! 🙂

Publicités

31 réflexions sur “[Discussion] Slow-blogging et slow-reading – Faut-il s’en complexer ?

  1. Un article comme j’aime en lire ! Je blog peu et je n’ai pas le rythme de lecture que j’aimerais parce que ma vie est très remplie (indépendante, mère, épouse, amie et ayant d’autres centres d’intérêt aussi… informaticienne comme toi..). Si j’arrive à lire 2 livres sur le mois, je suis contente… Bien sûr en débarquant sur wordpress, j’ai vite ressenti un peu de honte sur mon ryhtme de lecture. Mais je garde en tête mon objectif premier qui était de garder une trace écrite de mes lectures. Bloguer me permet de les partager. Merci donc pour ton article réconfortant 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Super cet article, c’est chouette que tu ouvres des discussions.

    Pour ma part, 2017 n’ayant pas été de tout repos pour le moment, que ce soir en positif ou négatif, je suis une adepte de cette technique, même plus que slow d’ailleurs ^^

    Je me sentais mal au début et au final j’arrive à presque totalement me déculpabiliser. Je fait la chaîne et le blog pour mon plaisir et pour échanger avec notre belle communauté, même si je ne cache pas que les petits chiffres de ma chaîne me découragent un peu parfois.. Avec plus de temps elle se développerait peut-être plus effectivement.

    Mais bon, garder le plaisir et l’envie c’est ce qui passe avant tout, et si je suis en panne de lecture et bien… ça force l’imagination pour d’autres sujets ! 🙂

    Aimé par 2 people

    1. Merci pour ton compliment !
      Surtout accroche toi pour ta chaîne ! Ca viendra quand ça viendra ! C’est peut-être un peu difficile à entendre, mais souvent , slow-blogging et slow-youtube ne vont pas avec les grosses stats de lecture et de visionnage. Mais tant pis, non ? A voir ce que tu préfères, ton rythme ou bien faire décoller tes partages, mais surtout sois en paix avec ton choix ! 🙂
      Et quand c’est trop facile, c’est moins palpitant non ?

      J'aime

  3. J’aime beaucoup ton article. J’étais aussi comme toi avant, je voulais écrire au minimum 1 article par semaine et surtout lire beaucoup plus parce qu’en me comparant aux autres blogueuses qui lisaient 20 livres pour moi, je me sentais ridicule. Et à force de rediger des chroniques dans le seul but de publier et du coup de lire dans le seul but d’écrire des chroniques j’ai perdu la passion de mon blog littéraire. Finalement j’y ai même mis un trait. Et j’ai arrêter de me donner des objectifs de lectures par semaine ou par mois. Et je lis uniquement quand j’ai en envie même si va dire passer un mois sans ouvrir un bouquin ! Et je me sens vraiment mieux, liberé même. Pour ce qui est du blog, j’en ai un crée un nouveau oû je poste moins que sur Lire et sourire mais toujours avec le coeur. Tout ça pour dire que je suis tout à fait d’accord avec ton article :).

    Aimé par 2 people

    1. Merci beaucoup pour tes encouragements, j’ai l’impression que nous nous ressemblons beaucoup, sur ce point.

      J’ai quelques fois pensé à abandonner mon blog. Mais maintenant qu’il a acquis une certaine notoriété, et que je publie avec un rythme un peu plus ralenti, eh bien je vois que mes abonnés aiment de plus en plus ce que j’écris. Ca doit probablement se ressentir que je fais tout cela avec davantage de coeur et d’intégrité qu’avant.

      Je pense que tu as eu raison de créer un autre blog. Car même si c’est un support identique que ton ancien, tu l’as créé avec une logique et un état d’esprit tout à fait différents, et mine de rien je pense que ça change tout ! .

      Aimé par 1 personne

  4. Je m’identifie beaucoup à cette culture. Mes blog préférés, littéraire ou pas, ont toujours été de ceux qui publiaient tous les trente-six du mois, donc on peut dire que j’ai été élevé de cette façon. Je suis une meilleure critique quand je ne suis pas sous la pression de devoir avoir une opinion sur tout.

    Mais des fois, comme hier, le clavier m’échappe et je publie quelque chose compulsivement. Car tu as raison, pour les nouveaux blogs ça peut être difficile de percer et on a envie que ça bouge. Mon blog a un mois et je « n’ai » qu’une critique littéraire pour le prouver.

    Aimé par 3 people

    1. Je pense que s’il y a quelques internautes qui ne « jugent » (même si ce n’est pas le bon mot) les nouveaux blogs suivant leur rythme de publication, quelques uns comme toi s’en fichent complètement et arrivent à reconnaître le talent d’un bloggueur par le peu d’articles qu’il publie.
      Mais pour les nouveaux blogs, c’est beaucoup plus facile de se démarquer en exposant beaucoup de contenu. Après oui, certains blogs se sont démarqués sans, car ils avaient une patte et un genre uniques, un peu comme Lemon June (je ne sais pas si tu connais cette booktubeuse).

      Et ne te sens pas coupable de publier quelque chose compulsivement, hein ! Ca arrive ! Du moment que le contenu te plaît, et qu’il te ressemble !

      Aimé par 2 people

      1. Je comprend cette idée de prendre son temps pour rédiger quelque chose de correct ! C’était le maître mot de mon arrivée sur WordPress ! Comme Ilse, je n’ai qu’une chronique à ce jour et c’est vrai que ce n’est pas ( encore ) de la chronique littéraire mais je me suis rendu compte que peu de français s’intéressaient à la partie japanim de mon blog, j’ai pensé le basculer en anglais … qu’en pensez vous ? J’aime l’idée de partage mais je ne maîtrise pas encore bien l’aspect social de WordPress … je te remercie d’écrire sur ton ressenti à tes débuts ! Ça encourage grandement !

        Aimé par 1 personne

  5. Jaime bien ton article. Mon rythme de lecture n’a pas vraiment changé depuis que jai un blog. Je lis seulement quand j’en est envie. si jai envie de jouer à un jeu vidéo jusqu’à pas d’heure bah je le fait. je ne me sens pas coupable de ne pas lire. Je ne me compare pas vraiment aux autres qui ont surement un rythme de lecture peut etre plus intense que moi. Mais j’aime profiter de ma lecture, je ne lis pas pour partager avec les autres mais je lis pour moi. Je partage ensuite mon avis seulement si jai envie de dire quelque chose dessus. jai lu des tonnes de livre et je n’en parle pas forcément, comme les livres super connu des fois je me dit les autres ont déjà tout dit. En ce qui concerne le blog. jai un rythme de publication, parce que c’est plus simple pour moi de pouvoir écrire en avance. mais si je ne publie pas pendant une semaine par exemple je vais tout de meme en dormir la nuit !

    Aimé par 2 people

    1. J’ai parfois l’impression de ne pas lire pour moi. Constamment, le long de ma lecture, je me dis « Tiens ce sera pas mal, cette citation dans ma chronique ». Je ne m’abandonné pas à ma lecture au point d’oublier ma communauté et mon identité en tant que Plume de Soie. Je t’envie. En fait, quand je lis, je ne suis pas Marion, lectrice. Je suis Plume de Soie, blogueuse. J’espère que ça changera un jour…

      J'aime

  6. Tiens c’est marrant ton article arrive au bon moment me concernant. Je vais également baisser mon rythme, aussi bien de blogging que de lecture. Depuis 2 ans je me suis enfermée dans une bulle de lecture et ça m’a porté préjudice. Je préfèrais annuler une sortie entre amis pour pouvoir lire !! Aujourd’hui, j’ai bien sûr, toujours envie de lire, mais j’aspire à d’autres choses également. Parce que quoiqu’on en dise, la lecture isole, et je l’ai constaté. En tout cas, je trouve ton choix top, parce que comme tu dis cela doit rester un véritable plaisir. J’avais du plaisir à publier beaucoup de contenus, mais aujourd’hui je préfère ralentir la cadence. Surtout que ça fait 3 livres que je lis que je n’aime pas, et que du coup j’ai peur de frôler la panne de lecture.
    En tout cas, tes articles papotages me plaisent beaucoup ! Bonne continuation à toi !

    Aimé par 2 people

    1. Oh merci, je suis contente que l’article t’ait plu ! Oui, même si on met de côté notre hobby de blogueur, la panne de lecture fait toujours peur. On a peur de perdre définitivement goût à ça, de ne plus être attiré par les livres. Mais j’ai constaté un truc, chez moi et chez les autres : ça revient toujours.

      J'aime

  7. Personnellement, j’ai complètement laissé tomber les publications « de remplissage », type tags et awards. Je préfère ne publier que lorsque j’ai quelque chose de pertinent à proposer aux gens, que ce soit une critique ou un article de fond. Alors on va me rétorquer qu’il faut absolument qu’un blog soit « actif » et que si les gens ne voient pas une nouvelle publication tous les 2-3 jours maximum, ils vont aller voir ailleurs si c’est plus dynamique. Je pense en être un contre-exemple flagrant : je publie en moyenne tous les 4-5 jours( parfois 1 fois par semaine), et en terme de fréquentation, je n’ai vraiment pas à me plaindre (quelque chose comme 53 000 vues depuis le 1er janvier). Comme quoi…

    Pour ce qui est de la lecture, je me fiche bien du nombre de livres lus chez les autres, je lis à mon rythme, soit en moyenne 7 livres par mois. Cela me permet de continuer à pratiquer sereinement d’autres loisirs (jeu vidéo, tennis à la TV, etc). C’est supposé être un loisir, pas un boulot.

    Aimé par 2 people

  8. Tu as bien raison; l’important c’est de faire ce dont tu as envie et surtout de le faire à ton rythme. D’ailleurs je trouve ça un peu perturbant qu’il y ait des termes qui existent comme « slow reading » et « slow blogging ». Et surtout la notion de « slow » qui va pas avec le fait de pas s’imposer de quota de lecture. Faudrait plutôt y appeler « free blogging » et « free reading » selon moi xD. D’autant que tout est relatif.

    Aimé par 2 people

  9. Ton article m’a beaucoup fait réfléchir donc je t’en remercie. Personnellement je participe qu’à quelques rendez vous mais je ne suis pas vraiment régulière la dessus. Et ce n’est pas les articles que je préfère faire. J’en sors un quand cela me fait envie (et non pas parce que c’est lundi par exemple). Bref, le plus important c’est de se faire plaisir et ne pas forcément se forcer à publier chaque semaine pour juste  »être présent sur la blogo ».

    Aimé par 2 people

  10. Je suis totalement d’accord avec ton article!!! Je pense qu’il faut que le fait de faire un blog reste un plaisir et absolument pas une contrainte!! Pour ma part j’essaie de poster 2 articles par semaines mais parce que ça me plait. D’ailleurs j’ai eu tout un mois où je n’ai pas été présente et je n’ai pas culpabiliser, au contraire! Je pense que le moment où je me forcerait à faire des articles il faudra que je me pose des questions! Pour l’instant c’est un réel plaisir, j’ai un bon rythme mais je n’hésiterais pas à poster moins si mon quotidien me l’impose. De toute manière, je pense que ça se ressent quand la personne tente de faire des articles pour en faire le plus possible et non pas par envie. Et c’est tellement plus agréable de lire une chronique passionnée!
    Concernant le nombre de livres à lire, j’avoue qu’au début j’étais aussi très étonnée de voir le nombre de livres lus par certains blogueurs (on nombre que je n’atteindrais jamais xD). Je me sentais « en-dessous ». Puis finalement, je me dis que chacun a son rythme, ce n’est pas parce qu’on lit moins qu’on a moins de légitimité. Donc je garde mon rythme de croisière sans me forcé puisque j’ai aussi d’autres passions qui me tiennent à cœur 🙂

    Aimé par 1 personne

  11. Pour ma part je suis exactement comme toi.
    Je fais un article quand je veux, quand je peux, mais surtout, quand j’en ai envie. Souvent sous le coup de l’imprévu, et c’est d’autant mieux que de prévoir.
    Pour la lecture, je lis à mon rythme. Ces derniers temps j’ai beaucoup lu, j’ai enchainé près d’un livre par jour (des livres de 200 pages environ, donc assez petits), mais là je reprends mon temps pour lire, tranquillement.

    Aimé par 1 personne

  12. Quelle superbe idée que cet article ! C’est un sujet qui m’intéresse beaucoup, justement 🙂
    Avec le nombre de blogs, de livres qui sortent chaque année (que ce soit en LJ ou en LG), il est très facile de se laisser emporter par la course effrénée des publications, et surtout quand on débute dans le blogging.
    Effectivement, Lemon June ne cesse de répéter que la pression n’a pas sa place dans le blogging, et que chacun est libre d’expérimenter la lecture et l’écriture à son propre rythme, et je plussoie entièrement ses propos.
    J’avoue que je suis presque toujours affolée de voir tous les articles qui arrivent dans ma boîte mail chaque jour xD Il m’est impossible de tout lire, je fais obligatoirement un tri… Et plus je m’abonne à des blogs, plus ça empire inévitablement x)
    Comme tu l’as dit, je trouve aussi que certains rdv, notamment hebdomadaires, ne sont pas forcément effectifs, et ne permettent pas tant de partage que ça (ce sont d’ailleurs ceux que je zappe le plus souvent lorsque je fais mon tri d’articles parus).
    J’ai ressenti de temps à autre les « symptômes » dont tu parles : sentiment de devoir chroniquer tous les livres présentés dans les book haul, sentiment de ne pas poster assez souvent etc., mais je me suis quand même pas mal dépatouillée avec ça, car presque 4 mois après la création de mon blog, j’ai compris qu’il ne servait à rien de se prendre la tête à ce sujet. Je me garde un ordre de publication de un à deux articles par semaine, et je privilégie surtout la qualité du propos que je présente aux lecteurs.

    En tout cas, qu’est-ce qu’on se sent bien une fois qu’on s’est libéré de ces angoisses liées au blogging 🙂
    Merci pour cet article !

    Aimé par 1 personne

  13. Je découvre ton blog grave à twitter et ce premier article que je lis est vraiment intéressant. Il me parle tout de suite, moi qui est je ne sais combien de chronique en retard parce que je « m’oblige » presque à chroniques toutes mes lectures, voire je me sens coupable quand je pense à une autre façon de chroniquer.
    J’ai tendance à beaucoup me comparer aux autres ce qui, en fin de compte, coupe le plaisir que j’ai à lire et partager mes lectures.

    Aimé par 1 personne

    1. Bienvenue sur le blog, j’espère que le reste du contenu et les autres articles te plairont !

      Et surtout ne te sens pas obligée de chroniquer toutes tes lectures ! Tu vas faire une overdose, et ça se ressentira dans ton écriture ! Tu perdras tout intérêt à partager, à faire vivre ta passion. Fais tout ça à l’instinct ! 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s