[Discussion] Tu peux vraiment changer les choses :)

Je n’ai ni l’habitude de faire des articles polémiques, encore moins sur des sujets autres que la blogosphère ou la littérature, de sortir Plume de Soie de sa bulle, ni l’habitude de tutoyer mes lecteurs.

Mais aujourd’hui, je fais une exception, pour une cause qui m’est plus que chère. C’est à toi, lecteur que je m’adresse. Que tu me suives depuis longtemps ou que tu sois tombé par hasard sur cet article, j’ai quelque chose à te dire.

Mais non, ne t’inquiète pas, cet article ne sera ni prise de tête, ni moralisateur. Je ne suis pas là pour ça, et ne suis pas non plus la mieux placée pour faire ce genre de chose.

Tu sais quel jour on est ? Le 02/08/2017. Dans un 1985 parallèle, Marty McFly pensait qu’en 2015 nous vivrions dans une société évoluée, modernisée, civilisée où les voitures roulent et volent au carburant à ordures, où à partir d’un tout petit morceau de nourriture déshydratée nous pourrions nourrir des familles entières avec de bons plats.

Et nous voilà deux ans plus tard. On est bien loin de ce bilan. Aujourd’hui, c’est le jour du dépassement.

Cela veut dire qu’aujourd’hui, nous avons consommé la totalité de ce que la planète peut nous offrir en un an. Nous sommes en train d’épuiser notre maison, littéralement.

Sur Twitter, une abonnée m’a dit « mais que pouvons-nous faire ? C’est aux grands de réagir d’abord ». Evidemment, les grands industriels ont une énorme part de responsabilité dans ce pourrissement de notre planète. Les horreurs sont partout. Famines, déforestations, maltraitance animale, pollution, braconnage. Tout ça pour répondre à une société de consommation guidée seulement par notre avidité.

Mais non, je ne te fais pas la morale. Ne pars pas tout de suite. On a moyen de faire bouger les choses. Je ne te parle pas d’aller faire une manifestation inutile sur la place de la République pour crier ton amour des arbres et du bon air. Dans ton quotidien, il y a des choses que tu peux faire, qui te coûtent rien mais qui, multipliées par 7 milliards ou même moins pour les pays développés qui peuvent se permettre d’adapter leur mode de vie, feront une vraie différence. Des trucs tous bêtes. Tu auras probablement l’impression que j’enfonce des portes ouvertes, mais dans mon entourage, des gens bien sous tous rapports n’ont absolument pas l’initiative de faire ces petits gestes.

Encore une fois, je ne te donne pas d’ordres, je ne te fais pas la morale. Songe simplement à ces petites choses que tu pourrais inclure dans ton quotidien.

  • Attention à ton eau. On oublie très facilement de ferme le robinet quand on se lave les dents. Ou bien on prend des douches trop longues, trop de bains. Mais le jour où ton pays te donnera des tickets de rationnement pour ton eau quotidienne, ou que tu n’auras plus d’eau courante, cela risque de faire drôle…
  • Attention à tes lumières. On ne se rend pas bien compte, car laisser une pièce allumer inutilement ne fait pas beaucoup de différence sur notre facture finale. Mais lorsque nous oublions tous d’éteindre, cela fait un énorme gaspillage d’énergie qui pille davantage la planète, et qui pollue encore plus.
  • Attention à tes mégots. Cela n’a rien à voir avec l’épuisement des ressources de la Terre, mais c’est un geste qui reste tellement répandu, et qui est pourtant tellement choquant. Parce que c’est un mégot et que des personnes sont payées pour nettoyer les caniveaux ne signifie pas que cela est différent de jeter ta bouteille en plastique ou ton emballage de sandwich par terre, et pourtant tu ne le ferais jamais. Un mégot avec filtre met près de 10 ans à se décomposer… Un conseil : aie dans ton sac un vieux tube d’aspirine vide. Hyper pratique pour un cendrier de poche.
  • Essaie d’être plus sélectif sur la viande que tu manges, bien évidement si tu peux te le permettre financièrement. Et bien sûr, consommes en moins si tu y arrives. De toute manière, la viande bas de gamme n’est pas bonne pour ta santé, tu le sais. 🙂   Attention, personne ne te dit qu’il faut être végétarien pour sauver la planète. C’est faux. Il n’est pas contre-nature de manger de la viande. Cela fait des milliers d’années que l’Homme se nourrit de viande, et j’ai beau ne plus en manger, je ne trouve pas que cela soit une erreur d’éthique d’en consommer. La maltraitance animale, oui, mais c’est autre chose. Eviter la viande bas de gamme, de batterie, privilégier le Bio, la volaille élevée en plein air, les petits producteurs… Tu n’encourageras plus les grands groupes à privilégier la quantité sur la qualité, et donc la maltraitance animale, la pollution à outrance pour vendre toujours plus. Cela aussi rationne la consommation des ressources de notre planète.
  • Si tu le peux, prends les transports ou ton vélo pour aller au travail. Cela paraît évident, hein ? J’ai un ami qui habite à 30 minutes de son travail. En région parisienne. Il n’a qu’un train (climatisé) de 15 minutes à prendre, et de la marche.   Mais il préfère prendre la voiture, car il « ne supporte pas le train et les gens » et parce que cela lui fait gagner dix minutes de trajet. Et des collègues font la même chose, pour moins d’une heure à passer dans le métro autrement. Et donc, plutôt que de faire un effort de quelques minutes, ils consomment de l’essence, polluent…
  • Si tu le peux, trie. Je te promets que cela fait une réelle différence.
  • Achète ton essuie-tout ou ton papier toilette dans des matières recyclées. Ce n’est pas plus cher, et c’est tout aussi efficace !
  • Au supermarché, amène ton sac réutilisable. Certains se plient, ne prennent aucune place et sont très discrets. Cela coûte aux environs de 2€ et tu es tranquille après !
  • Éteins ton ordinateur ou ta télé lorsque tu ne les utilises pas ! Cela paraît bête, mais des ordinateurs en veille, c’est tellement courant. Et pourtant, cela gaspille beaucoup d’énergie.
  • Savais-tu que le verre est recyclable à l’infini ? Si tu peux, privilégie ce type d’emballage au plastique ! Dans le cas où tu peux recycler le verre bien entendu !
  • Si cela est possible selon là où tu vis, si elle n’est pas trop calcaire ni trop polluée, privilégie l’eau du robinet. Moins de déchets plastiques, moins de production d’emballages, moins de consommation de pétrole, moins de pollution. Eh oui, effet boule de neige ! 🙂
  • Attention, mon dernier point est un sujet sur lequel je me fais souvent taper sur les doigts. Beaucoup de personnes sont complètement rebutées par l’idée de l’adoption, veulent leur propre enfant, et je comprends, je ne juge absolument pas (encore heureux). Mais si l’idée ne te dérange pas, pourquoi ne pas te diriger vers cela, te renseigner ? L’épuisement de notre planète vient aussi de la surpopulation. Pourquoi ne pas sortir un enfant ou un bébé de la misère ? Lorsque tu lis les retours d’expérience des adoptants, la même idée revient toujours : ce n’est pas parce qu’il s’agit d’un enfant adopté que tu ne l’aimeras pas autant que si tu en étais le parent naturel.

Alors oui, tous ces petits gestes, on te les a dits, et redits. C’est barbant ! Comme je te comprends. Et pourtant, nous en voyons tous les jours des gens qui n’ont aucune conscience que ces petits gestes qu’ils ne font pas et qui ne leur coûteraient pas grand chose feraient une réelle différence si nous nous y mettions tous.

Comme on dit, les petits ruisseaux font les grandes rivières.

Je ne te parle pas ici des modes de vie plus drastiques : 0 déchets, minimaliste, végétarien, etc. Mais des choses les plus faciles à inclure à ton quotidien pour faire bouger les choses.

Tu penses que de toute manière cela ne sert à rien. Que nous sommes à la merci des grands industriels, des multinationales et que notre avis ne changera rien, que tant que eux ne changent pas, le monde ne changera pas. Détrompe toi, si dans tous les esprits s’installe une volonté de révolution, de changement d’habitudes de consommation, bien-sûr que le reste suivra.

Alors oui, ces petits gestes vont un peu bousculer ton confort, ton quotidien. Ton travail est déjà prenant, stressant, tu as une famille à nourrir, des enfants dont tu dois t’occuper, des soucis d’argent et tu n’as pas envie de te prendre la tête avec ce genre de choses. Bien-sûr, c’est normal. Mais une fois que tu auras faits ces tous petits gestes (dans la mesure de ton possible), tu n’y feras même plus attention tant cela te semblera naturel. Et quel bel exemple tu donneras aux autres, qui peut-être te suivront.

Si tu es parent, pense à la planète que tu laisses à ton enfant. Ou pense tout simplement au monde dans lequel tu vas vieillir. On a l’impression que notre quotidien ne sera jamais altéré. Mais cela est faux, on l’a déjà vu. La pénurie de carburant, la circulation alternée à cause de la pollution, les maladies respiratoires à cause des gaz d’échappement. Tout cela, ça t’atteint toi, ton entourage, ta famille, ton quotidien.

La famine, la disparition animale, les catastrophes écologiques, oui c’est triste, mais c’est lointain, ça ne nous touche pas vraiment. Tu peux ne pas être sensible à la cause humaine, ou animale, aux famines, aux guerres car cela ne te touche pas directement. Je comprends que beaucoup aient du mal à se projeter. J’en suis la première concernée pour certains sujets. Mais tout est lié. Le jour où il n’y aura plus ton eau minérale préférée au supermarché, que tu ne trouveras plus ce produit que tu avais l’habitude de consommer tous les jours parce que nous n’arrivons plus à produire tel ou tel légume, que nous avons épuisé les produits de la mer, de la Terre… Il sera déjà trop tard. Alors oui ce sont des problèmes mineurs par rapport à ce qui va vraiment mal, dans notre monde. Mais ils seront révélateurs du stade que nous aurons atteint.

Et comme a dit un grand homme nommé Mahatma Gandhi :

Earth provides enough to satisfy every man’s needs, but not every man’s greed.”

La Terre fournit assez pour satisfaire les besoins de chaque homme, mais pas leur cupidité.

J’ai conscience que beaucoup seront dérangés par cet article. Tu penseras que je te donne des leçons, que j’émet un jugement sur ceux qui n’ont pas ce mode de vie. Non. Moi même, je ne peux pas appliquer tout ça, notamment le tri. Je ne peux trier que le verre. Je suis dans un appartement trop petit pour aménager cela.

Je vais peut-être perdre une partie de ma communauté et attirer trolls, haters et commentaires haineux. Je me suis jurée de ne jamais rien écrire de polémique sur mon blog, de ne le dédier qu’à ma passion, aux lectures. D’en faire une bulle en dehors de la réalité où mes lecteurs pourraient se réfugier, où je parviendrais à vous donner envie de lire. Mais ce blog est également un moyen pour moi de tout lâcher. Cette cause me bouffe de l’intérieur, me déprime, me fait perdre espoir et foi en l’humanité. Ne sommes nous pas capables de mieux ?

Si grâce à cet article, j’ai convaincu au moins une personne de changer un petit peu ses habitudes, alors je n’aurai aucun regret d’avoir écrit ces lignes.

 

Allez hop hop hop, on repasse vite Plume de Soie en mode détente et lecture ! 🙂

 

Publicités

34 réflexions sur “[Discussion] Tu peux vraiment changer les choses :)

  1. Je suis bien d’accord avec toi, les petits gestes du quotidien pourront faire la différence un jour. Le tri c’est un peu la base, ne plus avoir de tonnes de pub dans la boîte aux lettres, ça fait du bien au sac jaune!
    Quand on peut faire du compost, même pour ses plantes d’appartement, par exemple, c’est un plus. Garder l’eau bouillante des oeufs ou des pâtes pour brûler les mauvaises herbes le long des murs. Avoir une prise qui relie tous les appareils et qu’on peut éteindre quand pas besoin….
    J’espère qu’un jour on arrivera à inverser la courbe.
    Je sais pas si tu as vu le documentaire Demain, qui montre des solutions pas si compliquées, il faut juste se bouger. Tous.

    Aimé par 3 people

  2. Coucou,
    Je ne trouve pas ton article dérangeant, loin de là. Je trouve même ça bien d’en parler et d’en faire un article. Tes conseils sont vraiment bien et pas moralisateur du tout. Nous essayons nous même d’en respecter le maximum naturellement (consommation d’eau, électricité,le cabas pour les courses, le tri à la maison ainsi que de boire l’eau du robinet). Bon par contre je suis obligée de polluer pour aller en cours avec ma voiture, car habitant à la campagne, et loin de la ville, je n’ai pas le choix que de la prendre tous les jours pour y aller. Ceci dit, on essaye de faire du covoit au max avec ma soeur quand nos horaires correspondent. (Je raconte énormément ma vie).

    Bref, ton article n’a pas à faire polémique ou quoi que ce soit, j’espère que ça touchera le plus grand nombre 🙂
    Célia

    Aimé par 2 people

  3. Honnêtement, je ne vois pas où il y aurait matière à polémiquer. Tu indiques des astuces toutes simples, que tout le monde peut faire, sans pour autant se priver. Tes gestes sont cohérents avec le monde actuel, et malheureusement trop peu font l’effort. On le regrettera un jour. Eux les premiers. Mais à travers ton article tu ne fais que rappeler la facilité qu’il y a à faire certaines choses.

    Aimé par 2 people

  4. Article très intéressant qui, je l’espère, fera réfléchir les gens = /

    De mon côté, je suis plutôt contente parce que je fais déjà presque tout ce que tu conseilles dans ta liste. Le seul point où je fais mal, c’est éteindre l’ordinateur. Je travaille dessus dès que je me lève et il met un temps fou à s’allumer et à se lancer du coup j’ai pris le parti de le laisser allumer tout le temps mais je vais essayer de trouver une solution >~<
    Le point que j'ai trouvé intéressant, parce que je me suis sentie concernée, c'était l'adoption. J'ai longtemps voulu adopter car je considère qu'il y a bien assez d'enfants dans le monde qui ont besoin d'un foyer, inutile d'en faire plus. D'autant que je n'accorde pas d'importance aux liens du sang, un parent est celui qui t'élève, pas celui qui te met au monde. (Pour autant, j'ai lu sur un site "Adopter n’est pas une bonne action: c’est un choix de vie. On n’adopte pas un enfant parce que l’on pense qu’il y a trop d’enfants malheureux dans le monde (pour cela, on se tourne vers l’action humanitaire ou le parrainage) ou pour se donner bonne conscience." personnellement j'ai trouvé le début de ce point absurde, je trouve qu'au contraire c'est une raison tout à fait valable.) Bref, le souci, c'est qu'adopter c'est mission impossible. Sans parler du bordel administratif, il y a déjà l'agrément. Pour adopter, il faut l'avoir et nous on ne l'aura jamais. J'ai deux gros chiens qui vivent à l'intérieur, je sais que pour ça on me le refuserait (et pourtant y'aurait aucun risque pour l'enfant…) du coup j'ai abandonné l'idée, même si ça m'ennuie. J'ai assez de problèmes de santé lié au stress, je n'ai pas envie de m'en rajouter avec ça. Et pourtant je préférerai adopter…

    Bref, pour en revenir au sujet, c'est toujours la même chose avec les humains. Il faut que ça change mais pas si c'est à eux de faire des efforts. On a le problème pour tout. Regarde les finances de la France. Il faut boucher le trou mais dès que l'Etat essaie de récupérer quelque part, ça hurle. Ok, les gars, y'a un moment faut bien faire quelque chose. Pour moi c'est le même principe. Tout le monde veut que ça aille mieux mais personne ne fait rien pour arranger les choses. C'est triste.

    Aimé par 2 people

  5. Tu as regardé Arte hier soir toi aussi ? XD
    Plus sérieusement, je dois avouer que je suis plutôt pessimiste et le fait d’aborder ce sujet me donne juste envie de pleurer à chaque fois.
    Je fais tout ce que tu as énuméré dans ta liste, je fais attention à tout, mais comment veux-tu que ça change quoi que ce soit si je suis la seule de mon immeuble à remplir correctement les bacs jaunes du local ? Tous les autres pourrissent les efforts que je fais, et nos déchets n’iront même pas au recyclage parce que des nombrilistes égoïstes refusent de perdre une minute à se demander quel déchet peut bien aller dans tel bac.

    C’est affolant, les majorité des gens se disent que ça ne vaut pas la peine de faire quoi que ce soit parce qu’ils seront les seuls à le faire. Ils ont le cerveau à l’envers et je ne sais pas comment leur faire comprendre que tout est une questions de coopération, même personnelle.

    De toute façon, vu nos stratégies comportementales qui sont complètement différentes d’avant (toujours plus vite, toujours plus grand), on n’arrivera pas à inverser la tendance. Le seul espoir c’est peut-être d’améliorer un peu la chose, mais on aurait du s’y mettre il y a au moins 20 ans.

    J’avoue que tu as soulevé un véritable point de débat, avec l’adoption qui permettrait de contrer cette constant et affolante croissance du nombre d’êtres humains. Je n’y avais même pas songé ! Je pense que pour un premier enfant, ce serait encore compliqué de concevoir une adoption, surtout si l’on est un couple non stérile, par contre tu viens de changer ma perception pour ce qui serait d’un deuxième enfant… On pourrait tout à fait, au lieu de le concevoir, donner à un enfant sans parents une deuxième ou troisième place dans la famille. Je te remercie d’avoir parlé de ça !

    Pour ce qui est du zéro déchet et du mode de vie minimaliste, je pense que ça peut aider mais je ne considère pas cela comme la clé. Nous vivons en accord avec notre société. Je ne vois pas forcément l’intérêt de se priver de s’acheter des choses ou de meubler son intérieur… Par contre, on peut tout à fait bien choisir ce qu’on achète, en conséquence !
    D’ailleurs je me demandais hier soir avant de m’endormir, commen établir le zéro déchet quand on a un enfant, pire, in nouveau-né. Ça existe toujours les couches en tissu ? XD Parce que vu le nombre de couches usagées que jettent les parents par jour, ça aussi c’est affolant…

    Enfin bref, désolée pour ce pavé mais je tenais à te dire que je suis contente que tu aies osé parler de ça, que je te rejoins totalement dans ta vision des choses, et que moi aussi je suis très inquiète et que je fais de mon mieux. Et surtout que j’ai besoin qu’on me remonte le moral parce que je suis malgré tout vraiment, vraiment très pessimiste.

    Aimé par 3 people

  6. Il est très bien ton article, je ne trouve qu’il soit culpabilisant et/ou à tendance polémique ! C’est important d’en parler je trouve =)
    Chez moi, même si on a pas beaucoup de sous, on essaie de faire à notre petite échelle comme toi =) On essaie de plus en plus de privilégier le verre (ou de temps en temps des choses en bambou) plutôt que le plastique, on recycle et on essaye de limiter la viande « de batterie ».
    Ce que je rajouterai pour ton article, ça serait de privilégier des produits ménagers respectueux de l’environnement (la marque l’Arbre Vert est vraiment chouette !), et pourquoi pas des savons durs plutôt que ceux liquides =)
    Et au niveau des transports, si les gens ne veulent vraiment pas se passer de leur voiture, le covoiturage ça peut déjà être un premier pas ! =)
    Merci d’en parler en tous cas =)

    Aimé par 2 people

  7. J’ai beaucoup aimé ton article, et je ne le trouve aucunement propice à la polémique. Tu as simplement donner un avis respectueux et des conseils sans tenter de nous vendre une mentalité. C’était très intéressant, et j’espère que cela permettra de donner des idées à mettre en pratique pour certain. Parce que après tout, chaque petit geste compte ☺️

    Aimé par 2 people

  8. Si tu savais comme je suis d’accord avec toi… C’est un sujet qui me déprime sans cesse. Parce que ces gestes sont tellement simples que je suis accablée de voir que plein de gens les ignorent. La part du colibris… Je fais déjà tout ça (sauf des fois, éteindre complètement l’ordi quoique je le fais de plus en plus) et j’essaie de faire un peu plus (acheter en vrac, utiliser une gourde en inox plutôt que des bouteilles d’eau, bannir les serviettes du commerce et les emballages non recyclables (mais ça non plus ce n’est pas toujours évident avec cette politique écœurante du suremballage). La viande, les œufs, je les choisis toujours de manière à respecter autant que possible les animaux et l’environnement. J’y pense parfois, à devenir végétarienne, mais déjà je vis avec quelqu’un qui n’est clairement pas prêt à y renoncer et on en mange tellement peu déjà… (Par contre, je viens de regarder le film Okja sur Netflix, je ne sais pas si tu connais, mais ça ne donne plus du tout envie de manger de la viande.)
    Je trouve notre façon de consommer tellement ahurissante. Quand je vois les merdouilles en plastique, les plats préparés chelous, les pubs encore toujours et partout, je ne me retrouve pas du tout là-dedans. J’ai l’impression qu’on est noyés sous des tonnes de déchets et de conneries totalement inutiles (je ne dis pas qu’il faut se priver de tout, mais des fois, c’est bien aussi de se demander si on a vraiment besoin de telle ou telle chose). Je trouve ça oppressant.
    Et les richesses sont tellement inégales. Quand on voit notre mode de vie et celui dans d’autres pays, c’est le jour et la nuit. Certes, il y a aussi des gens qui souffrent de la fin en France (quand tu vis à Paris, tu ne peux pas vraiment en douter…) mais quand je vois la famine, les guerres en Afrique par exemple, ça me mine. Ça me déprime vraiment. La richesse écœurante des uns et la misère innommable des autres.
    Cependant, je suis beaucoup plus pessimiste que toi et je pense que la seule chance pour la planète de proliférer à nouveau est l’extinction de l’espèce humaine. Ça finira bien par arriver de toute façon, sauf qu’on aura emporté bon nombre d’autres espèces avec nous.

    Aimé par 3 people

    1. J’ai également tendance à penser que l’extinction de l’espèce humaine serait une bonne chose. Je suis la plupart du temps bien plus sensible à la cause animale qu’à la cause humaine, par exemple. Et j’en ressens une grosse culpabilité. Mais j’essaie de garder espoir même si ma foi en l’humanité, elle, a disparu depuis longtemps

      Aimé par 1 personne

      1. Je suis clairement plus sensible à la cause animale qu’humaine. Cela dit, le sort de certaines personnes me touche. La misère qui règne dans certains pays me fait vraiment mal au cœur parce que ces gens n’y sont pour rien dans leur malheur et les inégalités me révoltent. J’essaie de ne pas laisser le comportement de certains me dégoûter du genre humain, mais c’est un peu râpé…

        Aimé par 1 personne

  9. Merci pour avoir écrit un tel article, on en a besoin. Trop de personnes pensent encore qu’ils n’ont pas le pouvoir de changer le monde, mais comme tu le dis, chaque geste compte. Gandhi avait bien résumé cet idée en disant « be the change you want to see in the world ».
    C’est aussi génial qu’un blog n’ayant pas vocation à parler d’écologie change de voie et de voix, juste le temps d’un article, pour aborder un sujet si important que beaucoup oublient (certains croient qu’il est plus facile d’ignorer que de s’engager…).
    Ça me touche que des gens se rallient à cette cause qu’est le développement durable : c’est encore trop peu, mais ça donne espoir en l’humanité. Merci !!
    Camille

    Aimé par 2 people

  10. Je trouve ton article très intéressant et le ton que tu emploies permet de se sentir concerné, mais pas jugé.
    Je fais déjà pas mal des actions que tu suggères et ne comprends pas que tout le monde ne fasse pas pareil. Cela ne prend pas de temps et ne demande pas d’efforts particuliers (dans la majorité des cas)… Au niveau du tri, mon gardien me disait qu’il voyait toujours les mêmes jouer le jeu et que sur un immeuble de 16 étages, nous n’étions pas bien nombreux.
    Quant à l’adoption, si un jour je désirais un enfant, c’est certainement une solution que j’envisagerais même si je peux totalement comprendre que cela ne convienne pas à tout le monde…

    Aimé par 2 people

  11. Je suis bien d’accord avec ton article, moi aussi ce sont des chiffres qui m’ont choqué! Comment, à la date d’aujourd’hui, on peut avoir consommé tout ce que peut nous offrir la planète en 1 an??!! C’est hallucinant et comme tu le dis, c’est la faute à notre société de consommation. Je me rappel avoir vu un reportage sur tout le trajet d’un fruit, de sa cueillette jusqu’à sa vente en grande surface. Et j’ai été choqué (vraiment!!) par tout le gâchis!! Il y a une quantité énorme qui part à la poubelle et même pas parce que le fruit n’est pas bon!! Juste parce qu’il ne correspond pas aux normes en termes de forme et de poids … je pense qu’il y a déjà un gros effort à faire de ce côté là!
    Ensuite, oui tu donne de bons conseils pour conserver la planète. La plupart sont en plus des gestes simples, ce n’est qu’une habitude à prendre, une habitude qui, multiplié par le nombre de gens qui le feront, aura un gros impact positif. Au vu de la situation de la planète, je ne comprends d’ailleurs pas que ce point ne soit pas plus mis en avant par nos politiques …

    Aimé par 2 people

  12. On article n’est pas du tout moralisateur ou autre, tu nous donnes des conseils en nous sensibilisant et je trouve ça très bien 🙂 !!! J’essaie déjà de faire des points que tu as énoncés il faudrait juste que je m’y mette aussi pour la douche :p En tout cas, j’espère qu’il y aura une prise de conscience à tous les niveaux, que ce soit nous ou nos dirigeants car on ne va pas pouvoir continuer longtemps comme ça…

    Aimé par 2 people

  13. Je te rejoins complètement ! Beaucoup de personnes de mon entourage ne le comprennent pas et me disent « égoïste » alors que c’est tellement paradoxal. Mais oui, si les démarches ne sont pas trop longues/compliquées/couteuses&co j’aimerai adopter mon prochain enfant.

    Aimé par 2 people

  14. Joli article ! Personnellement, j’apporte ma contribution grâce à mon métier car nous aidons les entreprises à utiliser plus rationnellement l’énergie pour contribuer à la réduction des émissions de CO2 et chez nous, avec nos enfants, nous appliquons ces principes.

    Aimé par 1 personne

      1. Oui c’est un métier vraiment enrichissant ! En petite note complètementaire, on peut recommander de ne jamais mettre le thermostat d’un radiateur sur plus de 3, toujours mettre le couvercle quand on cuisine… si tu veux, il y a un chouette petit guide de la Région Wallonne, je pourrais essayer de te retrouver le lien !

        Aimé par 1 personne

  15. Article très intéressant!!!
    Je travaille dans la distribution de l’eau, et je peux dire qu’il y a du gâchis. Quand il a fait très chaud des poteaux d’incendie ont été ouvert et des milliers de m3 d’eau parti en fumée!!!
    Pour l’adoption je sais que je n’aurai pas pu, autant pour le côté administratif que pour le côté émotionnel. J’ai tellement aimé être enceinte que je ne me serais pas privé de ça et c’est vrai que c’est égoïste (mais j’assume!!!).
    Pour le reste on essai à la maison au max de faire ce qu’on peux avec nos moyens.
    Au plaisir de te relire!!!

    Aimé par 1 personne

  16. Je ne trouve pas ton article dérangeant du tout mais au contraire très agréable car ça fait un rappel sur la consommation de notre planète, et comme tu le dis ces petites actions ne sont pas grand chose mais cumulées ça fait beaucoup avancer. J’essaye justement depuis 2 semaines de faire attention à la viande que j’achète. D’aller chez le boucher plutôt qu’en supermarché pour commencer même si un abattoir reste un abattoir malheureusement. Je ne suis pas encore prête à abandonner la viande mais je suis d’accord avec toi réduire et privilégier de bons produits c’est toujours un pas en avant (comme pour les légumes d’ailleurs).
    Pour les transports en commun, je suis assez d’accord, après je vivais avant dans un petit village et deux bus le matin et deux bus le soir c’était faisable, je l’ai fait tout ma scolarité mais prendre 1h30 pour aller en cours et être dépendant des horaires contre 20mn ça m’a changé la vie. Maintenant je vis en ville et travaille à la campagne, il n’y a aucun moyen de transport en commun (enfin le train mais ensuite il y a 15mn de route pour arriver jusqu’à mon travail sans transport), et au final je passe 1h aller et 45mn retour chaque jour dans les transport. Premièrement ça coûte cher au porte monnaie mais ensuite ça coûte cher à la planète. Surtout que pendant ces heures, si je prenais les transport en commun je pourrais lire/finir de me maquiller, etc,… Je trouve qu’en France hors grandes villes, les transports en commun sont vraiment trop peu développés.

    Merci pour cet article 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Oui je le vois dans la campagne de ma mère. En tant que fille de ville, je suis choquée quand je vois des enfants de 12 ans faire du stop pour aller en cours ou rentrer chez eux ! Je comprends que ce soit difficile, mais c’est surtout en ville que les gens ne font pas d’effort.

      Aimé par 1 personne

  17. Merci pour cet article et les commentaires qu’il suscite, encourageants car il semble que nous soyons de plus en plus sensibilisés ! Je trouve aussi que l’adoption est une très belle démarche, quel dommage que la procédure soit si complexe et décourageante.

    Aimé par 1 personne

    1. Et pourtant j’ai l’impression que c’est un sujet tabou. Beaucoup de gens à qui je parle de l’adoption sont gênés, ne comprennent pas qu’on puisse vouloir un autre enfant, qui n’est pas de nous. J’ai parlé d’adoption sans moraliser, en essayant de sensibiliser, et quelques personnes m’ont dit que j’étais extrême. Comme quoi c’est un sujet qui dérange, voire tabou.

      Aimé par 1 personne

  18. Ton article est très intéressante, et avant tout : bienveillant. Il n’y a aucunes raisons de polémiquer dessus en tout cas, tu ne fais que proposer, en rien forcer.
    J’essaie comme beaucoup dans les commentaires il me semble d’appliquer le plus des conseils que tu donnes, c’est par nos petites actions qu’on permet un changement progressif mine de rien. Après, ce n’est pas toujours simple, en ce moment ma nièce de 5 ans raffole de jouer avec l’eau, allant remplir ses casseroles en plastique avec l’eau du robinet, et on a beau lui expliquer qu’elle gaspille en faisant ça… Elle n’en démord pas. > réduire surpopulation > sauver ressources… Je me sens bête pour le coup… ) Personnellement depuis que je suis petite, je rêve d’adopter un enfant, mais le soucis c’est que c’est très peu accessible : il faut souvent de « bonnes raisons » (aka être stérile) et la simple volonté d’adopter est un peu relégué en arrière plan, puis c’est un procédé qui prend des années, voire qui peut te faire patienter 10 ans pour un refus… Il faudrait un assouplissement de ce côté pour permettre plus aisément d’adopter, donc c’est le point le plus compliqué. Mais je suis à 100% d’accord avec toi !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s