Bilan Pumpkin Autumn Challenge

citrouille plaid automne7777c092Oui nous sommes le 13 novembre. Oui je suis en retard. Oui le Pumpkin Autumn Challenge est terminé depuis déjà treize jours. Mais bon, j’avais d’autres articles plus urgents à vous écrire, du travail, tout ça…

Bref, ce bilan sera plus tourné comme un update lecture. Quatre livres sortis de ma PAL dont deux lus, un abandonné, et un toujours en cours. Je vous mettrais bien le lien vers l’article que j’avais fait pour vous présenter ma PAL au début du challenge, mais je réalise que… j’ai pas mal changé les livres qui la composaient ! Une lecture commune qui s’est profilée au dernier moment, des livres dont la taille m’ont finalement un peu découragée, bref, j’ai préféré suivre mon instinct plutôt que de me tenir à ce que je vous avais annoncé.

Passons au bilan ! 🙂

1974 de Arnaud Codeville« 1974 » de Arnaud Codeville

A Sebourg, petit village du Nord de la France, c’est l’effervescence. Les pompiers mettent le feu au 16 de la rue Jean Jaurès.
La plupart des habitants se massent pour admirer le spectacle. Tous redoutent la vieille demeure et se réjouissent de la voir disparaître à jamais du paysage et pour cause: elle serait hantée…
Parmi la foule de curieux, un homme assiste à l’incendie. Il est sans doute le seul à être aussi fasciné par l’agonie de la bâtisse.
Pour rien au monde il n’aurait raté ce moment…

Le livre parfait à sortir pour Halloween. Des fantômes, de la vengeance, de la magie noire, bref, une petite merveille qui m’a fait frissonner.

Si vous aimez vous faire peur, tout ce qui touche un peu au surnaturel, je vous conseille vivement ce livre. Une plume très fluide, une ambiance particulièrement pesante, il se lit très vite et très bien, une excellente lecture pour commencer mon challenge !

J’en ai fait une chronique par ici, pour achever de vous convaincre. 😉 En tous cas, Sam et Dean approuvent cette lecture.

supernatural sam dean

 

"Les Bannis et les Proscrits T.1 - Le Feu de la Sor'cière" de James Clemens« Les Bannis et les Proscrits T.1 – Le Feu de la Sor’cière » de James Clemens

Par une nuit fatale, dans le merveilleux pays d’Alasea frappé par une malédiction, trois mages firent un ultime acte de résistance, sacrifiant tout dans l’espoir de préserver le bien. Cinq cents ans plus tard, au jour anniversaire de cette nuit sinistre, une petite fille hérite d’un pouvoir perdu depuis longtemps. Mais avant qu’elle puisse comprendre son terrible don, le Seigneur Noir lance ses monstres ailés pour la capturer et lui rapporter la magie embryonnaire qu’elle détient. Fuyant les hordes des ténèbres. Elena est précipitée vers une issue terrible… et vers la compagnie d’alliés inattendus. Formant avec eux une bande de parias et de hors-la-loi, elle va tenter de combattre les forces implacables du mal et de secourir un empire autrefois glorieux…

Lu en lecture commune avec TwoFaceLizzie, je comptais vous faire une chronique de ce livre-ci. Car j’ai vécu les derniers chapitres avec une émotion folle. Je ne pouvais plus le lâcher, ce qui fait que j’ai terminé ma lecture sur une bonne impression.

Mais les semaines ont passé, l’excitation est redescendue, et je me suis rendue compte que je ne savais pas trop quoi vous dire sur ce livre, en fait. Oui j’ai passé un moment agréable, oui ce fut une bonne lecture dans l’ensemble. Mais bon, ça ne casse pas trois pattes à un canard, c’est de la fantasy très facile, qui ne révolutionne pas le genre, loin de là. L’univers, assez riche, est, je pense, le seul élément qui m’a convaincue de m’accrocher. Car les personnages sont vides et transparents à souhait, et la protagoniste, Elena, m’a donné des envie de balancer ma liseuse contre le mur plus d’une fois.

Cependant, si vous cherchez une lecture simple, qui vous permette de vous évader le temps de quelques 500 pages et dont vous ne garderez pas un souvenir mirobolant, je vous le conseille ! 🙂

 

"Manuel érotico-culinaire judéo-japonais et comment élever des loups" de Jack Douglas« Manuel érotico-culinaire judéo-japonais et comment élever des loups » de Jack Douglas

Pater familias comblé, par sa charmante épouse japonaise, Reiko, ses deux fistons en bas âge, Bobby et Timothy, son puma de cent kilos, Pussycat, et bientôt ses magnifiques loups, le comique Jack Douglas s’en va vivre avec sa « petite famille », en ce début des années 1970, dans un chalet isolé au fin fond de la forêt canadienne. Sa mission : réapprendre l’autonomie à ses loups, nés en captivité, afin de leur rendre la liberté.
Tel un Woody Allen propulsé sans filet dans l’univers de Croc-Blanc, Jack voit alors débarquer, attirés par l’appel de la forêt, la bande de poivrots au grand cœur de l’association écologique qu’il a lui-même fondée : un couple d’antiquaires gays, un ivrogne fou du volant, ou encore un docteur zoologue et coureur de jupons… L’expérience collective dégénère vite en aventure rocambolesque et survivaliste – une aventure où il sera question de sexe (et de zoophilie), de cuisine (et de cannibalisme), et bien sûr de l’élevage des loups !

Alors… J’ai totalement fait fausse route en sélectionnant ce livre pour le Pumpkin Autumn Challenge. Attention je ne dis pas que je n’ai pas aimé ma lecture (quoiqu’en dise sa note Livraddict) loin de là. L’écriture de l’auteur m’a beaucoup plu, les personnages dépeints également, et on sent une vraie bienveillance de l’auteur vis à vis de la nature et des animaux, trait de plume qui me séduit immédiatement en général.

Preuve en est que je n’en ai pas fini avec ce livre : je me suis arrêtée au bout de seulement 40 pages. Pourquoi ? Je n’arrivais pas à rentrer dedans tout simplement parce que ce n’était pas le bon moment. Je cherchais à m’évader, à me faire peur. Je venais de terminer ma relecture du premier tome d’Eragon, qui a été à nouveau un vrai coup de cœur pour moi, alors il m’a été un peu difficile de me mettre dans un livre au genre plus réaliste et terre à terre. Mon imagination avait besoin de plus.

Donc, je ne considère pas cela comme un échec de lecture mais… bref, on verra plus tard. 🙂

 

le carnaval aux corbeaux de anthelme hauchecorne« Le nibelung T.1 – Le carnaval aux corbeaux » de Anthelme Hauchecorne – Editions du Chat Noir

Ludwig grandit à Rabenheim, un petit bourg en apparence banal.
Claquemuré dans sa chambre, il s’adonne au spiritisme. À l’aide d’une radio cabossée, il lance des appels vers l’au-delà, en vue de contacter son père disparu.
Jusqu’à présent, nul ne lui a répondu… Avant ce curieux jour d’octobre.
Hasard ? Coïncidence ? La veille de la Toussaint, une inquiétante fête foraine s’installe en ville. Ses propriétaires, Alberich, le nabot bavard, et Fritz Frost, le géant gelé, en savent long au sujet du garçon. Des épreuves attendent Ludwig. Elles seront le prix à payer pour découvrir l’héritage de son père.
À la lisière du monde des esprits, l’adolescent hésite… Saura-t-il percer les mystères de l’Abracadabrantesque Carnaval ?

Très particulier, ce livre. J’ai flashé sur sa couverture lorsque je l’ai vu pour la première fois dans une vidéo de Margaud Liseuse. En mai, au Salon Fantastique, l’auteur était en dédicace, je n’ai pas hésité une milliseconde.

Très honnêtement, je pense que ce livre est un des plus beaux de ma bibliothèque. Grand format, hardback, mise en page magnifique, illustrations absolument géniales : je raffole de cet objet livre. Petit souci : il est tellement beau, imposant et long à lire qu’il est difficile de l’emmener tous les jours avec moi dans le métro parisien. Résultat : ce livre est devenu une lecture du soir.

Une lecture absolument parfaite pour cette saison, surtout quand le temps commence nettement à se rafraîchir. Un chat ronronnant qui vous regarde avec ses yeux qui laissent toujours transparaître un peu d’étrange et de mystique, un Rooïbos fumant au caramel, un plaid en laine et une pluie glacée que vous entendez tomber au dehors (d’ailleurs, habitant au rez de chaussée, j’adore voir les piétons passer en courant devant ma fenêtre, emmitouflés dans leurs manteaux pour échapper au déluge quand je suis en pyjama bien au chaud dans mon fauteuil), bref : une lecture idéale pour ces moments cocooning.

Le souci est que lorsque dans la journée, vous lisez un livre qui vous scotche, vous avez du mal à le lâcher, même une fois rentré à la maison. Résultat des courses, « Le Carnaval aux Corbeaux », qui est tout de même très long à lire, il ne faut pas se mentir, prend un peu la poussière sur ma table basse depuis maintenant quelques semaines. Mais je ne compte pas arrêter ma lecture pour autant, oh que non !  Cette ambiance Spooky Halloween avec sa fête foraine damnée est bien trop délicieuse.

 

chat noir automneEn bref,

un challenge réussi au sens strict du terme… Mais un échec personnel. Je suis déçue de ne pas être parvenue au résultat que je m’étais fixé, mais on ne sait jamais de quoi sera fait notre quotidien, notre agenda, donc difficile de prévoir si nous aurons le temps ou l’envie de lire tel ou tel livre ! Je suis peut-être un peu trop dure avec moi même en ce qui concerne mes lectures…

Et vous, avez-vous participé à ce challenge ? Si non, qu’avez vous lu pour cet automne ?

Publicités

6 réflexions sur “Bilan Pumpkin Autumn Challenge

  1. Pour les Bannis et les Proscrits, les tomes suivant donnent plus d’épaisseurs aux personnages mais c’est vrai que si j’avais adoré ma lecture et que j’en garde un bon souvenir, il n’est pas non plus transcendant.
    Mais c’est un livre que tu peux relire facilement et redécouvrir sous plusieurs facettes.
    C’est assez particulier.

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou Marion !
    Un chouette bilan, mais le Pumpkin Autumn Challenge ne se termine que le 30 novembre, il me semble… Donc, tu as encore un peu de temps pour finir tes lectures automnales en cours 🙂

    De mon coté, je m’étais fixé une PAL de huit livres, et je pense réussir à en lire sept au total d’ici la fin du mois. De toute manière, je ferai moi aussi un petit bilan sur mon blog. Je te souhaite de belles lectures, à bientot ! Bisous ❤

    Sue-Ricette

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s