« Ninn » de Darlot et Pilet – Si vous n’aimez pas les BD, vous allez aimer Ninn

Oyez, oyez, amateurs de BD ! Mais également les néophytes en la matière. Je sens que le titre de cet article vous a intrigué. Et pour cause. Laissez-moi  donc vous parler de « Ninn, T1 La Ligne Noire », le bébé issu de la collaboration du scénariste de bandes dessinées Jean-Michel Darlot et du dessinateur Johan Pilet, union fructueuse ayant notamment donné naissance  « Barzoon Circus –  Le Jour de la citrouille ».

Ninn T1, la ligne Noire de Darlot et PiletC’est  donc aujourd’hui à la petite Ninn que nous nous intéressons. Cette petite fille a été découverte dans le métro parisien alors qu’elle n’était qu’un bébé, et s’est faite adopter par deux ouvriers travaillant sur les voiries. Passionnée par le métro et son histoire, elle connaît ses couloirs et ses lignes par cœur. Mais un jour, Ninn va se mettre à faire de mystérieux cauchemars et de curieuses choses que seule elle semble voir vont faire leur apparitions dans les dédales de corridors, notamment des papillons et d’étranges créatures noires. Quel est donc le passé mystérieux de Ninn ? Et surtout, quel est son destin ?

Mon avis

A la base, je ne voulais pas acheter cette bande dessinée pour moi, mais pour une petite fille de 11 ans. La libraire m’a présenté cette oeuvre avec tant d’enthousiasme et d’engouement que je l’ai achetée… Mais pour moi (pas de soucis, la petite fille a tout de même été sacrément gâtée)! Et dès la lecture des premières planches, j’ai été conquise par le dessin et le caractère de la petite Ninn. Cette petite qui fonce à tout berzingue sur son skateboard dans les couloirs du métro a un vrai quelque chose, elle est particulièrement attachante et sort du lot.

Nous parcourons avec elle les trames du métro parisien, et vivons avec elle les choses étranges qui commencent à lui arriver, les découvertes et les rencontres qu’elle va faire. Une mystérieuse ligne de métro maudite, le mythe d’une station maléfique, un tigre de papier qui parle, des monstres régnant dans l’ombre… Tel sera notre lot de surprises pour cette histoire qui ne manque pas de rebondissements et d’originalité. Pas besoin d’avoir conservé votre âme d’enfant, cette histoire saura vous enchanter quel que soit votre âge.

Nous saluerons également le coup de crayon de Johan Pilet qui sait donner tout leur caractère aux personnages tous plus pittoresques les uns que les autres, et qui sait nous faire frissonner tout en gardant un côté pastel que, personnellement, j’adore.

"Ninn, Tome 1 La ligne noire" de Jean-Michel Darlot et Johan Pilet

Hélas, le tome 2 n’est pas encore sorti. Mais une suite est indéniablement prévue. Cette oeuvre m’a par ailleurs totalement réconciliée avec les bandes dessinées que je boudais depuis de nombreuses années. Un « comics haul » ne saurait tarder !

Laisserez-vous Ninn vous faie découvrir les mystères du métro parisien ?

Lien SensCritique

Lien Livraddict – Ma note : 20/20

Publicités

3 réflexions sur “« Ninn » de Darlot et Pilet – Si vous n’aimez pas les BD, vous allez aimer Ninn

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s